Les familles, ayant des revenus mensuels inférieurs à Rs 6 200 ont commencé à bénéficier à partir de mercredi de l’allocation du gouvernement de Rs 750 par mois par enfant (limité à trois enfants par famille) sous le Social Register of Mauritius. C’est ce qu’a annoncé au Mauricien le porte-parole du ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, Raj Gowreea.
L’octroi de cette allocation a été annoncé par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, lors de la présentation du Budget 2013 à la fin de l’année dernière. Les familles éligibles à cette allocation mensuelle de Rs 750 (voir encadré) ont été invitées, du 2 avril au 31 mai, à se faire enregistrer au Social Register of Mauritius (SRM), un registre informatique où sont compilées des données de tous les bénéficiaires de l’aide du gouvernement (sécurité sociale, logement, éducation, santé et National Empowerment Foundation — NEF —, entre autres). Le SRM est géré par la SRM Unit du ministère de la Sécurité sociale, nouvellement instituée. Il vise à mieux identifier les personnes dans le besoin, soutient le porte-parole du ministère.
Selon Raj Gowreea, les premiers paiements de cette allocation de Rs 750 pour janvier et février 2013, totalisant Rs 2,2 millions, ont été effectués depuis mercredi dernier à 2 205 familles et 2 904 enfants sont concernés.
« Tous les paiements seront effectués par le ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale avec effet rétroactif à janvier 2013 », a indiqué notre interlocuteur.
Raj Gowreea a annoncé que le déboursement pour les mois suivants se fera au fur et à mesure que les données auront été finalisées, suivant la conclusion des enquêtes sur le terrain et au domicile des demandeurs de cette allocation et la soumission du rapport du ministère de l’Éducation sur le taux de présence à l’école des enfants des parents qui se sont fait enregistrer pour l’obtention de cette allocation.
Selon les dispositions prises par le ministère de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, les bénéficiaires éligibles (voir encadré) qui, pour une raison ou une autre, n’ont pu recevoir l’allocation pour janvier et février 2013, l’obtiendront en juin courant, simultanément lorsque le débours sera effectué pour ceux éligibles de mars à avril.
« À avril 2013, quelque 12 800 demandeurs de cette allocation se sont fait enregistrer dans les divers bureaux de la Sécurité sociale à travers le pays. Mais après des enquêtes sur le terrain, il a été conclu que seuls, quelque 1 221 familles avec en leur sein 1 620 enfants sont éligibles à l’allocation pour le mois de janvier. Pour le mois suivant, 984 familles et 1 284 enfants ont été éligibles », a élaboré Raj Gowreea.
Le processus d’enregistrement des demandeurs continue dans les diverses agences du ministère à travers le pays. Au 15 avril dernier 3 135 demandeurs se sont ainsi enregistrés. « Toutes les demandes sont actuellement analysées », a révélé le porte-parole du ministère.