Le président de la Mauritius Amateur Weighlifters & Powerlifters Association (MAWPA), Magarajen Moonien, a obtenu un nouveau délai pour justifier son allocation d’ancienne gloire, selon le State Recognition Allowance Scheme.

Après avoir été sommé de fournir des justifi catifs, au 1er décembre dernier, prouvant qu’il a bien été médaillé de bronze aux Championnats d’Afrique de 2002 au Kenya, le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) lui a accordé un nouveau délai, expirant fin janvier 2019. C’est ce qu’a déclaré à Week-End, samedi après-midi, le président du TFES, Tevarajen Poonumballum. Cette décision a été prise à l’issue d’une rencontre du TFES vendredi. « Nous avons pris la décision d’enlever le nom de M. Moonien de cette liste, en attendant qu’il produise de nouveaux justifi catifs. Nous avons aussi accepté le chèque qu’il nous a remis comprenant les 13 mois d’allocations qu’il a touché », déclare Tevarajen Poonumballum. Ce dernier a ajouté avoir apprécié la démarche de Magarajen Moonien de solliciter une rencontre avec lui. « C’était une bonne chose de l’écouter. Car on ne veut en aucun cas prendre des décisions sans avoir pris en considération ce qu’il a à nous dire. »

Selon Tevarajen Poonumballum, le président de la MAWPA a promis d’apporter de nouvelles preuves et ce, après avoir pris contact avec les instances continentales et internationales en ce sens. « M. Moonien a jusqu’à fi n janvier pour nous fournir de nouveaux justifi catifs. Faute de quoi, nous nous réunirons à nouveau pour décider de la marche à suivre », fait-il ressortir.

Pour sa part, Magarajen Moonien a confirmé à Week-End qu’il a effectivement fait une requête auprès de la fédération internationale afi n d’avoir des informations supplémentaires pour soutenir sa position par rapport à ses performances réalisées en 2002.