À l’ajournement des travaux d’hier soir, le député travailliste Osman Mahomed a voulu déposer, sur la table de l’Assemblée nationale, une lettre du CEB adressée à la direction d’Alteo. Selon lui, cette lettre stipule qu’elle « accepte de payer Rs 4,45 pour la “trash energy” ». Cette démarche est en relation avec la PQ qu’il avait adressée mardi à Ivan Collendavelloo.

Toutefois, le Deputy Prime Minister « n’a pas du tout apprécié » cette initiative du député rouge. Il a déclaré qu’une telle lettre « pourrait contenir des informations hautement confidentielles ». Il ajoute : « Ce n’est pas correct de venir divulguer des informations aussi sensibles alors qu’un comité travaille actuellement sur la question. »

Maya Hanoomanjee a alors fait remarquer à Osman Mahomed que “l’adjournment time” est consacré aux sujets liés aux circonscriptions et qu’il pourrait revenir sur la “trash energy” avec une prochaine question parlementaire. Osman Mahomed a toutefois insisté, avançant qu’il souhaite « démontrer que le DPM était incorrect » lorsqu’il a répondu à sa PQ mardi. Ivan Collendavelloo a alors répliqué : « If he does not agree, there are other ways to do it. » La Speaker a ainsi refusé la lettre que voulait déposer Osman Mahomed.