Alvaro Sobrinho est interrogé under warning

L’interrogatoire “under warning” d’Alvaro Sobrinho, à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), tire à sa fin.

À hier matin, selon certaines sources proches de la commission, Alvaro Sobrinho pourrait quitter le pays dès cet après-midi, à moins d’un rebondissement de dernière minute dans cette enquête.

Sur la base des informations révélées par Alvaro Sobrinho ces cinq derniers jours, l’ICAC se verrait dans l’obligation de lever l’interdiction de quitter le territoire qui pèse sur l’homme d’affaires, logée au Passport and Immigration Office.

La séance d’interrogatoire d’hier au QG de l’ICAC a été consacrée aux “Sources of Funds” des investissements de l’Alvaro Sobrinho Group à Maurice. L’homme d’affaires angolais a précisé que les fonds ayant fait l’objet de placement et d’investissement à Maurice provenaient d’Angola en transitant par le Portugal, la Suisse, l’Allemagne et le Canada.

Pour rappel, l’interrogatoire d’Alvaro Sobrinho à l’ICAC avait débuté le vendredi 24 août.