Dans quelques jours, les passionnés de jazz se retrouveront sur la plage de Tamarin pour apprécier les pros de l’impro. Scope s’est entretenu avec quelques amateurs de ce style musical pour qu’ils nous disent comment et pourquoi le jazz leur parle.
Un mot revient constamment lorsqu’on leur parle de jazz : communication. Pour ces passionnés, la capacité qu’ont les musiciens à se comprendre à travers un échange de mélodies est une façon subliminale de définir et de faire la musique.
Mais ce qui les attire le plus à travers ces rythmes improvisés, c’est le sentiment d’évasion qu’ils ressentent au son d’un saxophone ou encore lorsqu’une voix féminine possédant la pureté de celle d’Ella Fitzgerald s’y mélange.