La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a procédé au lancement du premier hackathon jamais organisé à Maurice. Cette activité organisée conjointement par la présidence de la République, Ceridian et iamtheCode a réuni une centaine d’élèves venant de Lorette de Quatre-Bornes, de Queen Elizabeth College et du Collège du St-Esprit.

L’hackathon est un événement réunissant un groupe de développeurs volontaires pour faire de la programmation informatique collaborative sur plusieurs jours. Il s’agit d’un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l’innovation numérique. Inaugurant l’atelier de travail hier, mardi 6 matin, la présidente de la République a observé qu’aujourd’hui, les compétences en matière de codage « ne sont plus une option mais un impératif, car ce sont des compétences très recherchées dans une économie mondialisée ».

Marieme Jamme, fondatrice de iamtheCode, entourée de deux directeurs de Ceridian

Le mouvement iamtheCode a comme partenaire à Maurice Ceridian, et est déjà engagé dans la formation. Présent dans quelque 57 pays, le mouvement vise à former un million de femmes et de filles en matière de codage à travers le monde d’ici 2030.
De son côté, Ceridian est partenaire en matière de “coding” avec d’autres organisations internationales dont l’Unesco. Le programme Ceridian Women Network milite pour l’égalité des genres dans les entreprises. « We’re helping build the pipeline of future female engineers », souligne Vidia Mooneegan, directeur general de Ceridian. À noter que le hackathon s’étalera sur quatre jours.