Le plasticien et photographe Pierre Argo devait exposer 45 toiles autour du signe et de l’écrit à partir du 15 mars 2012 à la galerie IBL à Port-Louis (si les rénovations en cours sont achevées à temps). Mais c’est une page culturelle qui se tourne. IBL Porperty Management a décidé d’un nouveau format pour la galerie, nous dit Argo. Information confirmée par une représentante de la galerie. Les travaux de rénovation en cours prévoient un tout petit couloir pour abriter la nouvelle galerie. L’espace sera réduit de 191 mètres carrées à 60. Le reste sera consacré à des activités financières. Rappelons que la Galerie IBL exposait régulièrement des oeuvres d’artistes dans un vaste espace et fonctionnait comme organisateur de l’événementiel culturel.
Bataille économique contre ceux qui se battent pour l’art. Pierre Argo ne se décourage pas.
Il avait déclaré qu’il allait exposer un « peu de tout ce qu’il a fait dans sa carrière (les choses que j’ai aimées, les techniques, les thèmes, l’écriture automatique avec un graphisme qui m’emporte », mais que ce ne serait pas une rétrospective. Pour l’heure, l’artiste ne sait pas où accrocher ses tableaux.