La World Telegu Conference qui sera organisée à Maurice au début de décembre bénéficiera du soutien du gouvernement, a annoncé mardi le Premier ministre Navin Ramgoolam, qui participait à la célébration de l’Andhra Day à Grande-Rivière.
Cette conférence, qui accueillera des délégués venant de l’Inde et de plusieurs autres pays, sera une occasion de mettre en valeur un aspect important de la culture mauricienne, ont souligné les différents orateurs.
Le Premier ministre a profité de l’occasion pour évoquer la présentation du budget 2012 demain. Il a fait mention du contexte international difficile dans lequel ce budget sera présenté et de la difficulté de prévoir l’avenir. « C’est dans ces moments qu’il nous faut être prévoyants », affirme-t-il dit. Navin Ramgoolam a donné l’assurance que le budget présenté par le ministre des Finances sera un budget responsable.
Également présent à la cérémonie, le leader de l’opposition Paul Bérenger s’est appesanti sur la situation en Andhra Pradesh, créé dans la douleur il y a 55 ans et qui risque d’être divisé en deux en raison des querelles politiques dans cet État indien.
M. Bérenger s’est aussi appesanti sur l’importance de cet État indien dans la République fédérale de l’Inde. Il a souhaité que la situation se stabilise et que l’année prochaine, lors de la célébration de l’Andhra Day, l’on soit en mesure de nous réjouir de l’unité retrouvée dans cet État.
Le haut commissaire Indien, D.P. Seetharam, s’est réjoui de la préservation de la culture indienne à Maurice. Il a estimé que Maurice et l’Inde peuvent beaucoup partager sur le plan culturel et religieux. Il a toutefois, sur le ton de la plaisanterie, dit aux politiciens mauriciens de « ne pas s’inspirer de la politique indienne ».