Publiciste mondain et excentrique, Andy Warhol a marqué l’art contemporain. Ses sérigraphies de vedettes de cinéma ont fait le tour de la planète. Figure de proue du Pop Art, cet “artiste commercial” avait compris l’importance de l’image dans la société de consommation.
Andy Warhol (de son vrai nom Andrew Warhola) est né à Pittsburgh, le 6 août 1928. Ce fils d’émigrés tchèques suit des études au Carnegie Institute of Technology, de 1945 à 1948, et y découvre la publicité. Il commence sa carrière comme dessinateur publicitaire dans un New York qui l’inspirera fortement. Il travaille pour les revues Glamour, Vogue, The New Yorker, Harper’s Bazaar. C’est à cette époque qu’il commence à se faire appeler Warhol.
Warhol choisit de reproduire les produits de grande consommation en sérigraphie. Un thème complètement nouveau. Il fera des emballages de la soupe Campbell, des bouteilles de Coca-Cola et d’autres produits des vedettes de ses toiles. Il stigmatise par-là même la société de consommation américaine et la standardisation des produits. Il sacralise ces objets du quotidien et critique la société américaine à travers les grands thèmes qui la caractérisent : la consommation, le succès et la mort.