• Mohammed Keerpah, 19 ans, condamné à 27 mois de prison le 10 juin

Le Mauricien Mohammed Keerpah, 19 ans, a été condamné à 27 mois de prison par la justice anglaise le 10 juin pour délit sexuel sur mineurs. Le jeune homme sera déporté à Maurice une fois qu’il aura purgé la moitié de sa peine et demeura sur la liste du Sex Offenders Register de la Grande Bretagne pour une période de dix ans.

Ce résidant d’East London est accusé d’avoir envoyé des messages à caractère sexuel à deux enfants et il aurait même tenté de rencontrer l’une d’elles.

Il a été arrêté dans un parc dans la région de Grays alors qu’il avait rendez-vous avec une fille de 12 ans. Mais, il ignorait que la police était sur ses traces et elle a monté une opération pour l’arrêter.

Selon Charlotte Taylor-Stevens de la police londonienne, « Keerpah sélectionnait ses victimes sur le réseau social Instagram. Malgré les protestations de ces dernières, il les bombardait de commentaires, vidéos, et de photos inappropriées ». Et dit souhaiter que « cette sentence va donner aux filles une certaine paix pour qu’elles puissent aller de l’avant avec leur vie ».

Deux jours avant son arrestation par la police en mars, Mohammed Keerpah a follow une des filles mineure sur Instagram et lui a envoyé des photos inappropriées. Le même jour, il a contacté une deuxième fille en lui envoyant une vidéo le montrant en plein acte sexuel. Il a voulu lui envoyer des photos intimes à la victime, mais elle a refusé.

Lors de son arrestation le 3 mars, la police a trouvé des préservatifs dans le portefeuille de l’accusé. Ce dernier a plaidé coupable sous deux charges de « engaging in sexual communication with a child », trois charges de « causing a child to watch a sexual act », et une charge de « meeting a child following sexual grooming ».