Kenny-Dalglish

Kenneth « Kenny » Dalglish, ancien buteur en série du Celtic Glasgow, de Liverpool et de l’Ecosse, fait partie de la liste d’honneur des personnalités qui ont été anoblies, par la reine d’Angleterre Elizabeth II hier, à l’occasion de sa fête d’anniversaire (elle a eu 92 ans, le 21 avril).

Auteur de 172 buts sous le maillot des Reds, l’ancien attaquant, âgé de 67 ans, a remporté trois Ligues des champions, une Supercoupe d’Europe, six championnats, quatre League Cup et une FA Cup avec le club de la Mersey, qu’il a également entraîné entre 1985 et 1991 et de 2011 à 2012. Kenny Dalglish s’est aussi distingué en s’associant à son épouse Marina, atteinte d’un cancer du sein.

Ensemble, ils ont fondé The Marina Dalglish Appeal, une association caritative qui, depuis sa fondation en 2005, a recueilli plus de 11 millions d’euros pour les personnes atteintes du cancer du sein. En reconnaissance de « ses services pour le football, pour la charité et pour la ville de Liverpool », la reine Elizabeth II a décidé d’accorder à Kenny Dalglish le titre de Sir. « Je suis immensément reconnaissant », a confié l’ancien joueur, anobli au même titre que l’actrice Emma Thompson.

« Je croyais que c’était une déclaration d’impôt, a-t-il confié à la BBC. Pour la famille, c’est un insigne honneur. Ça ne fera pas de différence pour moi, je vais simplement peut-être devoir changer de passeport. Même si nous sommes un peu gênés, cela ne minimise pas à quel point, nous sommes heureux et fiers d’avoir reçu cet honneur. » Après avoir été fait membre de l’empire britannique en 2011, le voilà désormais chevalier. Surnommé « King Kenny » par les familles des victimes de la tragédie de Hillsborough, à laquelle il avait directement assisté puisqu’il était l’entraîneur des Reds lors de cette macabre demi-fi nale de FA Cup face à Nottingham Forest du 15 avril 1989, (il avait porté assistance aux victimes), il va désormais se faire appeler « Sir Kenny Dalglish ».