Referee Craig Pawson (C) books Manchester United's Spanish goalkeeper David de Gea (3R) for dissent during the English Premier League football match between Liverpool and Manchester United at Anfield stadium in Liverpool, north west England on January 19, 2020. (Photo by Paul ELLIS / AFP)

La Fédération anglaise de football (FA) a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête contre Manchester United en raison des protestations véhémentes de ses joueurs lors du match de Championnat d’Angleterre contre Liverpool (2-0), dimanche.

« Il est reproché au club de ne pas s’être assuré que ses joueurs se comportent de façon acceptable à la 26e minute du match contre Liverpool« , écrit la FA dans son communiqué.

Quelques secondes avant, sur une balle en cloche, le défenseur de Liverpool Virgil van Dijk était allé au duel dans la zone des six mètres avec le gardien David De Gea qui n’avait pu s’en saisir.

Liverpool avait récupéré le ballon qui était parvenu à Roberto Firmino, dont la frappe enroulée avait trouvé le petit filet opposé.

De Gea s’était alors précipité vers l’arbitre Craig Pawson, qui avait accordé le but, entouré par un groupe de coéquipiers.

L’Espagnol avait parlé de façon très véhémente à l’arbitre, le poussant même à l’épaule, sans doute pour lui expliquer qu’il avait lui-même été bousculé.

Le gardien mancunien avait été averti, mais la VAR lui avait finalement donné raison.

Interrogé en conférence de presse sur cette procédure disciplinaire, l’entraîneur Ole Gunnar Solskjaer a essayé de rester plus diplomate que ses joueurs.

« Peut-être que je ferais mieux de ne pas en parler et d’attendre que la décision soit prise », a-t-il botté en touche.

« Mais (le but) a été finalement refusé. Je n’avais pas vu (la réaction des joueurs) parce que moi-même je protestais. C’était une faute », a martelé le Norvégien.

Les Red Devils ont jusqu’à jeudi pour présenter leur défense.