L’assureur Anglo-Mauritius a lancé, hier après-midi, au Swan Group Centre à Port-Louis, Mon3y Harv5st. Un nouveau produit qui permet de venir « lisser les bénéfices dans le temps », selon le Group Chief Executive Louis Rivalland.
Mon3y Harv5st est un produit d’assurance-vie de type « with-profit endowment ». Cette nouvelle police lancée hier après-midi, au Swan Group Centre à Port-Louis, viendrait permettre à l’assuré de « lisser les bénéfices dans le temps ». Louis Rivalland en a exposé le principe. Il s’agit d’une police à « caractère prévisible », soit qui « ne fluctue pas par rapport à la conjoncture économique ». Mon3y Harv5st (Money Harvest) garantit de se voir payer un pourcentage de la somme assurée tous les trois ans ou cinq ans. La police permet donc de « verrouiller » une somme entrante à intervalles fixes. Mais en sus du versement régulier, l’assuré bénéficiera des bonis (déclarés tout le long de la durée du plan) qui seront payés à la maturité de la police. Par exemple : si le terme de la police est de neuf ans (à intervalle de trois ans), l’assuré se verra payer le tiers de la somme assurée la troisième et sixième année et le dernier tiers plus boni la dernière année (à maturité).
« Comme on ne peut jamais savoir ce qui peut arriver dans la vie », tant l’assuré que sa famille bénéficient également d’une protection financière équivalente à deux fois la somme assurée en cas de décès, quatre fois si le décès est accidentel. À M. Rivalland d’ajouter donc : « Ce type d’assurance vient soutenir l’effort de conscientisation de notre société sur l’importance de s’assurer contre les conséquences financières découlant d’un événement malheureux ».
Par ailleurs, la somme minimum assurable est de Rs 100 000, vendues par unités de Rs 10 000. Mon3y Harv5st est utilisable comme sécurité pour les emprunts résidentiels, et compte, en option, des couvertures en cas de maladies graves, incapacité totale et permanente et licenciement.
Louis Rivalland a également dévoilé le nouvel aspect visuel des sites web du Groupe Swan (dont le portail est www.anglo.mu) – démarche qui sied à l’exigence de constamment « dynamiser » cet outil de communication essentiel à « l’accessibilité des produits ».
Louis Rivalland a par ailleurs confirmé que l’aval de la Competition Commission a été obtenu pour ce qui est de la fusion avec la CIM. Les dernières étapes restent « l’application au régulateur » et « préparer la documentation des actionnaires afin qu’ils se prononcent sur la fusion ». Il espère que « le 30 juin sera la date de la proclamation ».