Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’écurie Merven et son jockey Cédric Ségéon. Après Night Club qui s’est imposé dans la première manche du championnat des 3-ans une semaine plus tôt, ce fut au tour de Liquid Motion de lui emboîter le pas dans ce qui constituait la première manche du championnat des 4-ans. La formation dirigée par Patrick Merven, qui s’est aussi fait remarquer avec Ball Park, devient de plus en plus menaçante pour Foo Kune qui a sauvé sa journée grâce à Adeste Fidelis. Les valeureux Seeking Angelo et Dee Major ont permis à l’écurie Rousset de rester au contact des leaders tandis que Serge Henry, avec la victoire de Kumba-Ya, gagne une place au détriment de Maingard qui est toujours à la peine. Après Ashanti Gold une semaine plus tôt, l’écurie Rameshwar Gujadhur a remis ça avec Santos qui a aussi marqué le coup en devenant le 30e vainqueur piloté par Jeanot Bardottier au cours de sa jeune carrière. Quant à Iwayini, il a été le ballon d’oxygène dont avait tant besoin l’écurie Maigrot qui, du coup, devient le neuvième établissement à passer la barre de Rs 1M.
On ne vendait pas cher les chances de victoire de Liquid Motion samedi, surtout avec la présence de Tandragee et Master Mascus, les deux chevaux les plus en vue de l’épreuve. Mais piloté en toute confiance par Cédric Ségéon, le représentant de l’écurie Merven haussa son niveau pour surprendre les favoris à la grande joie de son entourage.
Master Mascus fut le plus prompt à l’ouverture des boîtes mais fut vite débordé par Valère et Winter Skye qui se livrèrent à une petite lutte pour la position tête et corde. Ce fut la monture se Swapneel Rama qui eut le dernier mot avec Valère en deuxième position, à deux longueurs on retrouva Master Mascus, à son extérieur Mining Prospect, Tandragee courut en cinquième position côté corde et précéda de trois longueurs le duo Glitter Star-Liquid Motion.
La course fut lancée sur des bases élevées par Winter Skye et on se disait qu’il lui fallait être très fort pour rééditer sa performance de la dernière fois. En dépit du rythme soutenu, Jaures Marcialis améliora la position de Mining Prospect qui vint se porter à l’extérieur de Valère dans la descente.
Les choses se précisèrent aux abords de la route lorsque Cédric Ségéon lança Liquid Motion à l’extérieur de Glitter Star. La monture du Français passa en revue tout le peloton et en ce faisant, enferma Tandragee, incapable de se libérer, piégé par un Valère au bout du rouleau.
Master Mascus, qui fut au prélable déboîté par Rye Joorawon et Liquid Motion abordèrent l’ultime ligne droite avec de solides prétentions. Tandragee qui, entre-temps, retrouva son momentum, fut dirigé le long de barres intérieures et sous l’impulsion de Yashin Emamdee, ne tarda pas à se mettre de la partie.
Master Mascus fit illusion à mi-ligne droite mais étonnamment, ne put maintenir son effort. Tel ne fut pas le cas pour Tandragee et Liquid Motion qui s’engagèrent dans un duel sans merci. Ces deux chevaux passèrent le but dans la même foulée et à la photographie, il fut établi que Liquid Motion avait conservé l’avantage d’une tête. Master Mascus qui sur la balance accusait un surplus de 12 kg, conserva la troisième place devant Glitter Star qui réalisa une timide remontée pour compléter le quartet. Liquid Motion boucla les 1400m en 1.23.93.
Sans diminuer ses mérites, on peut penser que Tandragee l’aurait battu samedi si le représentant de la famille Gujadhur avait bénéficié d’un parcours limpide.