Anglo-Mauritius, l’un des leaders du secteur de l’assurance à Maurice, a annoncé hier la distribution d’un montant de l’ordre de Rs 1,2 milliard à environ 25 000 de ses clients, dont les polices (avec profits) sont arrivées à maturité. Ce paiement, qui fait suite à l’évaluation faite au 31 décembre 2010, cadre avec les célébrations marquant le 60e anniversaire de la compagnie cette année. Un événement que la direction veut fêter dignement avec notamment des manifestations d’envergure nationale telle la remise d’un don de Rs 500 000 au Club Maurice dans le cadre de la préparation pour les prochains Jeux des îles de l’océan Indien.
Le montant de boni déclaré pour la période 2008-2010, a indiqué le Group Chief Executive Louis Rivalland à une conférence de presse au siège du Swan Group Centre, « est une preuve de la solidité financière de notre compagnie d’assurance ». Malgré une conjoncture économique des moins aisées, a-t-il poursuivi, Anglo-Mauritius a pu maintenir le même taux de boni par rapport à l’évaluation précédente des polices individuelles pour les assurances-vie « avec profits ». M. Rivalland a, en retraçant les moments forts du développement de la compagnie depuis sa création en avril 1951, mis en valeur l’excellente santé financière de la société, qui pour lui est « un acteur incontournable du développement socio-économique du pays, une référence du secteur de l’assurance, un blue chip du marché boursier ».
Grâce au travail entrepris ces dernières années sur la transparence et l’accessibilité à ses produits, Anglo-Mauritius compte aujourd’hui plus de 160 000 polices d’assurance et plus de 37 000 membres dans ses fonds de pension. « Avec Rs 1,8 milliard de primes annuelles et des actifs en gestion de l’ordre de Rs 21 milliards, l’Anglo-Mauritius est sans conteste un blue chip du marché », a déclaré le Group Chief Executive, en ajoutant qu’un « blue chip, c’est une compagnie solide qui est bien ancrée et qui a bonne réputation. Et nous le sommes ». Le cours de l’action d’Anglo-Mauritius sur le Development and Enterprise Market (DEM) de la Bourse tourne actuellement autour de Rs 560 alors qu’au moment de l’incorporation de la compagnie, l’action valait Rs 10. Le fonds d’assurance-vie de la compagnie, a indiqué Louis Rivalland, a enregistré une progression appréciable dans le temps. « Quand on achète une police, on doit s’assurer que la compagnie qui souscrit cette assurance continuera à opérer dans le temps. Le long terme est important dans le choix d’une compagnie d’assurance. Anglo-Mauritius offre cette garantie tant au niveau de sa réputation que celui de sa performance financière », a fait ressortir M. Rivalland.
Pour le Group CEO, le succès d’Anglo-Mauritius repose sur les efforts inlassables de toute une équipe, la fidélisation de la clientèle à travers l’excellence dans les prestations et les produits offerts mais aussi sur des décisions stratégiques et la détermination de la direction à « vouloir faire les choses différemment ». Le symbole de la compagnie, a rappelé Louis Rivalland, est une pyramide qui représente une assise et un équilibre parfaits avec une volonté d’aller toujours vers le haut. L’Anglo-Mauritius poursuivra son développement. La direction a annoncé un « futur gros projet » sur l’Afrique mais n’a pas voulu en révéler les détails. La compagnie se propose en outre de lancer de nouveaux produits d’assurance « with profits » et d’ouvrir d’autres agences d’ici la fin de l’année.
Parlant des événements qui marqueront la célébration du 60e anniversaire de la compagnie, Louis Rivalland a indiqué qu’elle se devait d’associer ses clients aux célébrations. Ainsi, durant les prochains mois, des cadeaux seront remis après tirage au sort à des clients et cette distribution sera suivie en décembre de la remise de cinq prix vedettes d’un montant de Rs 100 000 chacun. Au niveau national, la direction d’Anglo-Mauritius a prévu de faire un don de Rs 500 000 au Club Maurice, incluant une police d’assurance d’une valeur initiale de Rs 25 000 sur un terme de dix ans à dix médaillés d’or aux JIOI. Le parrainage de plusieurs compétitions sportives est également inscrit au programme, dont les manifestations annuelles comme le tournoi de tennis sur terre battue (Anglo-Mauritius Championship), la BMW Golf Competition et la Tamarina Golf Competition.
Au plan culturel, la compagnie agira comme sponsor principal d’une grande exposition au Blue Penny Museum sur les cyclones du passé, exposition qui mettra en lumière « la résilience des Mauriciens face à de tels cataclysmes ». Les employés de la compagnie vont, sous l’égide de la Swan Group Foundation, s’impliquer dans des activités en faveur de la Mauritius Muscular Dystrophy Association. Les employés seront aussi appelés à participer à des activités en interne alors qu’une vaste campagne de communication et de publicités à travers les pays est aussi au programme.