« Autant que possible, le gouvernement respecte l’environnement, et si quelques entorses y sont faites, celles-ci ne sont toutefois pas irréversibles. Nous allons améliorer l’environnement avec le temps ». C’est ce qu’a déclaré Anil Gayan, ministre du Tourisme, qui, comme le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a pris la parole ce matin du mercredi 22 mai à l’inauguration de la conférence internationale sur la « digitalisation and Sustainable Tourism » à l’hôtel Le Méridien à Pointes-aux-Piments.

Le but de cette conférence qui durera jusqu’à demain, jeudi 24 mai, est la réflection sur les défis et opportunités de l’industrie du tourisme et les influences de l’innovation technologique sur le développement de ce secteur. Anil Gayan a affirmé que Maurice est actuellement « une démocratie avec une stratégie de développement inclusif et une économie dynamique ».

Pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’industrie touristique fait face à « plusieurs fluctuations », en raison du changement climatique ou encore du coût du carburant, mais il reste un des piliers de l’économie du pays. Transformer l’adversité en opportunité, voilà ce qu’a proposé le Premier ministre, qui plaide pour que le pays travaille afin de devenir « a green and clean destination ».