photo d'archives

Le Parlement a voté ce mardi, une somme de Rs 274 300 000 pour des dépenses additionnelles pour l’année financière 2016-2017. En présentant hier l’Estimates of Supplementary Expenditure 2016-2017, le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a d’abord souligné qu’il n’y a « rien d’anormal » avec une telle pratique en raison des « unforseen circumstances », avant d’affirmer qu’il s’agissait « de l’ESE le plus bas » en comparaison, dit-il, avec ceux des années précédentes.

Le député PMSD Jean-Claude Armance, qui est intervenu avant l’examen des dépenses, a reproché au Premier ministre et ministre des Finance de procéder à cet exercice un mardi, privant ainsi, selon lui, les députés de la tranche de questions parlementaires. Le député du PMSD a attribué ces dépenses additionnelles à ce qu’il qualifie de « manque de planification du gouvernement », ajoutant que les gouvernants ont « péché par manque de prévoyance ».

Le premier ministre lui a répondu que ses observations n’étaient « pas correctes » car « ce n’est pas la première fois qu’un gouvernement présente un ESE un mardi ». Et de lui faire remarquer que son parti a déjà fait partie de gouvernements dans le passé et que son leader a déjà occupé la fonction de ministre des Finances. « I don’t find anything abdormal. I have a priviledge relationship with the leader of opposition since I do respect the post. And we do communicate from time to time on certain issues. Ask the leader of opposition on this issue you just raised », a repliqué Pravind Jugnauth. Ce dernier a parlé des « unforeseen circumstances » donnant souvent lieu à un surplus budgétaire, précisant qu’il ne s’agit « nullement de négligence ni de manque de planification ». Ce budget additionnel est réparti comme suit : Rs 112 000 (Electoral Supervisory commission and Electoral Boundary Commission); Rs 9 170 000 (Office of the Electoral Commissioner); Rs 3 262 000 (Prisons Services); Rs 29 645 000 (ministère de la Sécurité sociale); Rs 232 111 000 (Centrally Managed Expenses of Government).

Selon le Premier ministre, une bonne partie de ces dépenses additionnelles concerne l’augmentation des salaires liée aux recommandations du PRB Report 2016 et autres “staff costs”, comme les “overtime”, “pensions”, “passage benefits” et recrutements de personnel. A l’heure de l’examen des dépenses, le député MMM Rajesh Bhagwan, au sujet de la construction d’une « prison for pirates » prévue à Beau-Bassin, a demandé le nombre de pirates qui étaient concernés. Le ministre mentor lui a répondu que « tous les pirates ont été rapatriés » et que le bâtiment en question servira pour les « foreign prisonners ».