Le Premier ministre a annoncé qu’une journée de deuil sera observée à Maurice aujourd’hui en mémoire des victimes de l’accident d’autobus qui a fait dix morts et une quarantaine de victimes hier matin à Sorèze. Navin Ramgoolam a aussi invité le Mauritius Turf Club à annuler la journée de courses prévue pour aujourd’hui.
Rencontrant la presse hier après-midi, le chef du gouvernement a présenté sa sympathie aux familles ayant perdu leurs proches dans l’accident de Sorèze. Navin Ramgoolam a soutenu que la police de la route, sous la responsabilité de l’inspecteur Mattur, et les éléments des stations de police de Pailles et de Moka sont arrivés sur les lieux très rapidement.
La police, la Special Mobile Force, la Special Supporting Unit (SSU) et les services des pompiers ont ainsi pris toutes les dispositions pour apporter les secours nécessaires aux blessés. Le Premier ministre a aussi observé que le ministre de la Santé Lormus Bundhoo l’a informé de sa décision de s’assurer personnellement que les services hospitaliers fonctionnent efficacement et que tous les services médicaux sont déployés pour aider les blessés avec célérité. Les cliniques privées ont également apporté leur contribution, a affirmé Navin Ramgoolam.
Cet accident à Sorèze, a rappelé le Premier ministre, a fait dix morts et 45 blessés. Plusieurs blessés, a-t-il précisé, ont pu regagner leur domicile alors que d’autres sont toujours hospitalisés. De plus, le ministère de la Santé s’est assuré que l’autopsie se fait rapidement afin de rendre les corps aux familles. Navin Ramgoolam a précisé que la police a déjà commencé son enquête. L’autobus a été transporté aux Casernes centrales pour des examens, a-t-il soutenu. « Il y aura une enquête qui fera la lumière sur les circonstances de cet accident. Il faut attendre la fin de l’enquête pour savoir exactement ce qui s’est passé », a-t-il dit.
Navin Ramgoolam a aussi annoncé qu’une journée de deuil national sera observée aujourd’hui. « Cela ne veut pas dire un jour férié. Les drapeaux seront en berne à travers le pays. » Il a par ailleurs déclaré avoir demandé à la Mauritius Turf Club d’annuler la journée de courses prévue pour aujourd’hui. Interrogé par la presse, il a expliqué avoir eu des indications sur le fait que l’accident serait dû à un problème de frein. Cependant, dit-il, il revient aux enquêteurs de déterminer la cause de ce drame.
Navin Ramgoolam a affirmé que, selon ses informations, l’autobus disposait d’un “dual system”. Le Premier ministre a aussi fait mention des mesures prises pour réduire les accidents de la route dont l’introduction des permis à points en vigueur bientôt. Selon le communiqué concernant les travaux du conseil des ministres le penalty point system entrera en vigueur à partir du 10 mai.
Poursuivant ses explications, le PM a expliqué que lorsqu’il y a un accident, le service de sécurité lui tient informer et attend que la route soit dégagée avant de descendre vers Port-Louis. À ceux qui lui reprochent de ne s’être pas arrêté, il a affirmé qu’il ne voulait pas embarrasser les sauveteurs dans leur travail.
Le Premier ministre a également reconnu l’urgence de l’introduction du métro léger. Il a profité de l’occasion pour lancer une mise en garde en direction de l’opposition qui aurait demandé qu’il n’y ait pas de « cover-up » et a déploré une tentative de politiser cet accident.