Le gouvernement a fait l’acquisition de quelque 167,50 arpents de terres pour les besoins de différents travaux infrastructurels, dont le métro, entre juillet 2016 et juin 2017, a révélé hier le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres Showkutally Soodhun, qui intervenait dans le cadre des débats sur le budget. Le ministre a, par la même occasion, annoncé le lancement de plusieurs projets de développement, dont la construction de cinq établissements hôteliers aux Salines, huit hôtels à Balaclava et un Business and Industrial Park à Riche-Terre.
Showkutally Soodhun a consacré l’essentiel de son intervention aux projets en cours ou à ceux qui sont annoncés dans le secteur du logement et d’autres secteurs économiques. Il a ainsi annoncé avoir accordé priorité au projet de métro express, qu’il décrit comme « un projet d’intérêt national ». Ainsi, 100 portions de terre nécessaires à ce projet ont déjà été achetées par le gouvernement et ont été transférées au ministère des Infrastructures publiques. Son ministère a complété l’achat de 167,50 arpents et a payé des compensations pour un montant de Rs 502 millions durant l’année financière écoulée. Ces terres, dit-il, seront utilisées non seulement pour le métro, mais également pour la construction de logements et du Phoenix Interchange, entre autres. Concernant l’allocation des terres de l’État depuis 2015, plusieurs “letters of reservations” ont été émises pour des projets estimés à Rs 16 milliards. Les noms des bénéficiaires sont publiés sur le site Web du ministère.
Le vice-Premier ministre a aussi annoncé que des projets immobiliers pourront démarrer sur plusieurs sites localisés sur les terres de l’État. Ainsi, grâce à un mécanisme de partage de coûts, mis au point par son ministère en collaboration avec le ministère des Finances et le BoI, les terres de l’État situées aux Salines, à Rivière-Noire, pourront être dotées d’infrastructures, dont l’électricité et l’eau, pour un montant de Rs 485 M. Selon Showkutally Soodhun, les promoteurs ont accepté de contribuer pour un montant de Rs 292 M alors que le gouvernement compte injecter une somme de Rs 193 M, laquelle a déjà été débloqué par le ministère des Finances. Les travaux commenceront incessamment. Le ministre prévoit par ailleurs que des investissements de l’ordre de Rs 25 M seront effectués dans différents projets privés dans la région des Salines.
Dans la région de Riche-Terre, le ministère du Logement a, en consultation avec le BoI et Landscope, préparé un “Master Plan” pour le développement des 325 arpents qui ont été extraits des 500 arpents de terre initialement alloués à Jin Fei. Le gouvernement se propose de créer un parc industriel et des affaires. Seront bientôt construits 37 projets concernant les locaux destinés à l’entreposage et la logistique, l’industrie manufacturière, l’hospitalité et les énergies renouvelables. A Balaclava, huit établissements hôteliers ainsi que des complexes de bungalows seront également mis en chantier sur 45 arpents des terres de l’État. A Palmar, les 310 arpents utilisés anciennement pour l’élevage du bétail, situés en face de la plage publique, seront remplacés par un projet touristique et commercial.
Le développement des infrastructures sera réalisé selon une formule de partage des coûts, à l’instar des Salines. Des projets hôteliers sont également lancés à St-Felix et à Bel-Ombre par les promoteurs suivants : Whitewater Consulting Services Ltd, Colonies Capital Ltd, Brabant Co Ltd, Clear Ocean Co Ltd, KPMM (Mauritius) Ltd et West Coast Leisure Ltd.