Six priorités ont été définies pour l’année 2012 dans le Annual Policing Plan 2012 de la police, présenté à la presse à la mi-journée. Il s’agit de 1) réduire les vols à domicile de 5 %, 2) réduire les agressions sur la voie publique de 5 %, 3) réduire le nombre d’accidents par 3 %, 4) combattre les drogues dangereuses et augmenter en parallèle les arrestations liées au trafic de drogue par 3 %, 5) réduire les comportements antisociaux impliquant des jeunes de 5 % et 6) procéder au contrôle des commerces (boutiques et restaurants) patentés pour revendre de l’alcool en augmentant les opérations policières par 3 %.
C’est ce qu’a indiqué l’Adjoint au Commissaire et Responsable des Opérations Policières Mario Nobin. Il était aux côtés de plusieurs hauts gradués de la police. Mario Nobin devait aussi dévoiler les Divisional Policing Plans pour 2012.
Avant de définir les priorités pour 2012, il devait faire le bilan de l’année 2011. Une année où, soutient-il, la population a grandement contribué à procéder à l’arrestation des malfrats, surtout sur la voie publique. Il aura suffi par exemple d’un appel téléphonique sur le 999 pour signaler un cas d’agression. En même temps, soutient Mario Nobin, celui qui alerte la police fait son devoir de citoyen.
Certaines des priorités établies pour l’année dernière ont été atteintes à 100 % à la satisfaction de la force policière. Pour la baisse du nombre d’accidents, l’objectif était de 3 % mais le chiffre final sera de 2 %. Dans ce cas précis, la police parle de facteurs hors de son contrôle.
Toujours selon la police, le taux de criminalité a baissé de 11 %, avec 100 % de cas d’homicides élucidés. La force policière attribue en grande partie ce succès à la coopération du public en général.