Le suspense sur le rapport corrigeant les anomalies du Pay Research Bureau (PRB) durera jusqu’après 17 h. Le Special Cabinet en vue de procéder à l’examen du rapport sur les Errors and Omissions des recommandations du Pay Research Bureau (PRB) ne se réunira qu’à partir de 17 h. Cette réunion du conseil des ministres se déroulera après la réunion hebdomadaire des parlementaires de la majorité en vue de passer en revue l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée nationale de demain. Entre-temps, le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, qui avait prévu un point de presse ce matin à 10 h 30, a reporté cet exercice en raison du conseil des ministres de 17 h.
En fin de compte, c’est probablement vers 18 h que les fonctionnaires et les grévistes de la faim, dont Rashid Imrith, président de la Fédération des Syndicats du Secteur Public (FSSP), et deux représentants syndicaux du ministère de la Santé, Leckraj Imrith et Amarjeet Seetohul, seront informés de la décision du gouvernement au sujet de l’adoption ou du rejet du rapport Manraj sur les anomalies du PRB.
Depuis vendredi après-midi, Rashid Imrith observe une grève de la faim pour réclamer la publication de la version originale des recommandations Manraj sur les Errors and Omissions du PRB. Durant le week-end, il a refusé d’être ausculté par un médecin pour éviter des « pressions supplémentaires dans la conjoncture ». L’une des recommandations du médecin, à l’effet que le président de la FSSP s’allonge au lieu de s’asseoir pendant son action de grève a été retenue.
« Je me sens un peu faible. Mais je continuerai le combat jusqu’à la publication du rapport », a déclaré Rashid Imrith au Mauricien tôt ce matin. Entre-temps, le président de la Fédération des Syndicats du Service Civil (FSSC), Narainduth Gopee, se prépare à se joindre au mouvement de grève de la faim dès cet après-midi si les fonctionnaires et les employés des corps parapublics n’obtiennent pas satisfaction. « Si pena naryin ziska tanto, mo pou rantr dans la grev », a-t-il déclaré au Mauricien à la mi-journée.
Durant le week-end, Rashid Imrith, Leckraj Imrith et Amarjeet Seetohul, qui se sont installés au rez-de-chaussée du Registrar General Building, ont reçu de nombre de visites de soutien, que ce soit de leurs camarades syndicalistes ou des membres du public, notamment des fonctionnaires. À l’heure du déjeuner, un nombre conséquent de fonctionnaires se sont empressés d’aller soutenir les grévistes de la faim ou encore de consigner leurs témoignages dans un livre spécialement ouvert à cet effet.