À première vue, elle donne l’impression d’être très timide et réservée. Mais Anusha Moonegan, 36 ans, est une jeune femme qui ne baisse jamais les bras et fonce toujours pour atteindre ses objectifs. Cette habitante de Belle-Rose trouve toujours la motivation pour être debout à 5h du matin et entame chaque nouvelle journée par son jogging. Une activité qu’elle a découverte en 2016 grâce à une amie qui vit au Danemark et dont elle a vu la progression au marathon. “Je me fais un devoir de faire plusieurs kilomètres et cela m’apporte du positif. Autant pour la santé que pour le moral. Il n’y a pas meilleur moment que de sortir le matin et respirer à fond l’air frais et pur.”

Benjamine de sa famille, Anusha Moonegan n’a pas souhaité suivre la même voie que son père médecin. “Les matières scientifiques n’ont jamais été mes favorites. J’aimais les langues et la littérature et je passe toujours beaucoup de temps à dévorer les livres.”

Employée comme secrétaire dans une compagnie d’assurances, Anusha est une fan de séries télévisées et de films d’action. Quand elle ne passe pas du temps avec ses parents, son frère, sa sœur ou sa nièce, la jeune femme retrouve des amies pour une virée shopping. “Je suis très coquette et je fais très attention à mon apparence. La mode m’a toujours attirée. Je rêve un jour d’être choisie pour prendre la pose dans un spot publicitaire.”

S’il y a bien quelqu’un dans sa vie, Anusha Moonegan ne veut surtout pas se mettre la pression et faire le grand saut. “C’est un engagement très sérieux lorsqu’on se décide de se marier et de fonder une famille. J’ai pas mal de projets en tête et je ne veux pas un jour me réveiller avec des regrets de n’avoir pas pu les réaliser. Pour l’instant, je me sens heureuse d’être indépendante et de prendre mon temps.”

En 2019, elle s’est fixé comme objectif de voyager en Europe et en Inde.

La boîte à questions

Notre invitée a plongé sa main dans notre boîte à questions. Et le hasard lui a imposé ce qui suit.

Confiez-nous votre plus grand secret ?

Je n’ai pas de secret dans la vie. Je suis une personne toujours franche, qui n’a rien à cacher aux autres. C’est pourquoi je n’apprécie pas les gens hypocrites et à double face.

À quelle occasion sortez-vous le champagne ?

Pour les anniversaires, les fêtes de fin d’année et des célébrations spéciales. Mais il m’arrive aussi d’en boire juste pour le plaisir, sans que je n’aie quelque chose à célébrer.

Que direz-vous à Dieu quand vous le verrez ?

D’abord, merci d’avoir été dans ma vie. Mais aussi de m’expliquer pourquoi il est là et que, malgré tout, il y a tant d’injustices, de misères et de problèmes dans le monde.

En quel animal aimeriez-vous vous réincarner ?

Un chien, parce qu’il est plus fidèle que les humains. Il est très affectueux et très attentionné envers ceux qui l’entourent.

Aimerez-vous être membre du Parlement ?

Ah oui, parce que j’aime la politique. Je suis active et j’assiste mensuellement à des réunions. Faire partie d’un Parlement pourrait me permettre de changer les choses pour mon pays et contribuer à son développement. Il faut une plus grande implication des jeunes dans la politique si nous voulons du changement.

Si on vous donne la possibilité de vivre une journée dans la peau d’une autre personne, qui choisirez-vous et pourquoi ?

Lady Diana. Même après sa mort, c’est une femme qui m’inspire. Sa disparition a été tragique, mais le monde se souvient encore d’elle comme une femme au grand cœur. Elle était très humble, charismatique et toujours à l’écoute des autres.

Comment définirez-vous votre pays ?

Avant, Maurice a peut-être été un paradis. Aujourd’hui, même si elle se développe, notre île fait face à de nombreux problèmes. Il n’y a pas un seul jour sans que j’entende des cas de crimes, de violences, d’accidents ou des ravages liés à la drogue. Je n’ai pas l’impression ni le sentiment de vivre dans un pays où nous sommes en sécurité. Les autorités ne semblent pas trop s’en soucier.

Quel est l’état de santé de votre porte-monnaie en ce moment ?

Avec les achats de fin d’année, je dirais que mon porte-monnaie est un peu à sec. C’est la période pour faire plaisir aux proches. Difficile donc de faire des économies, surtout que la vie devient de plus en plus chère. Mais je ne regrette pas ses dépenses. De toute façon, tout reviendra à la normale après et je recommencerai à mettre de l’argent de côté.

C’est officiel, le Père Noël existe et lit cette rubrique. Que souhaitez-vous lui demander ?

De glisser la combinaison des numéros gagnants du Loto sous mon sapin. Je serai alors en mesure de voyager et de visiter mes proches et mes amis qui vivent à l’étranger.

Au réveil, vous êtes du genre à dire “Ayo mama” ou “Allez hop, allons-y !”?

Je suis toujours très positive, dynamique et très matinale. Je ne suis pas pantouflarde et j’ai besoin d’être active. Il faut profiter de la vie tant qu’on est capable de le fa