Un nouveau test de dépistage contre le cancer de l’intestin bientôt disponible sur le marché mauricien. Voilà ce qu’a annoncé Anwar Husnoo, le ministre de la santé lors du lancement des activités faisant suite à la World Cancer Day ce jeudi 8 février à Rivière du Rempart.

Ce nouveau test sera dans un premier temps à l’essai avant d’être mis à la disposition du public.

Lors de son allocution, Anwar Husnoo s’est longuement étendu sur les ravages du cancer, 3e cause de décès après le diabète et les maladies cardio-vasculaires. Selon les statistiques, les femmes sont plus enclines au cancer notamment à celui du cancer du sein ou du col de l’utérus.

Dans le cadre du World Day Cancer dont la campagne intitulé « We can. I can » le ministre en profite pour faire des réflexions autour de cette maladie afin de trouver des solutions pour la combattre.

Le ministre de la Santé tire la sonnette d’alarme car les chiffres sont alarmants. La tendance liée aux décès causés par le cancer nous révèle un statistique de 9.4 % en 2000 et 12.8% en 2016, soit une hausse de 3.4%. 1265 personnes sont décédées suite au cancer en 2016.

Selon une étude de l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé), ces chiffres passeront à 70% dans 20 ans. Le ministre invite donc la population à prendre des mesures pour refreindre la tendance. Le sport, une bonne alimentation, des check-up réguliers et les dépistages contre le cancer sont les moyens que suggère le ministère de la Santé à la population.

S’agissant des activités autour de la lutte contre le cancer, une caravane de dépistage sillonnera les villages de l’île.

Le ministre Husnoo a profité de l’occasion pour annoncer que le projet du nouvel hôpital de cancer à Solferino est en bonne voie.