Les patients souffrant de kératocône – une maladie qui provoque une détérioration aiguë de la vue – peuvent désormais être traités à l’hôpital Apollo Bramwell. Cet établissement est le seul prestataire à effectuer à Maurice le crosslinking du collagène cornéen qui consiste à une exposition de la cornée aux ultraviolets sous anesthésie locale. « Cette méthode permet d’accroître la rigidité de la cornée de 300 %. Le crosslinking est donc un traitement efficace et non invasif qui arrête la progression de la maladie, évitant une greffe de la cornée à l’avenir », a déclaré le Dr Bharti Sharma, ophtalmologue.
Le crosslinking du collagène cornéen est un traitement révolutionnaire qui permet de soigner très tôt le kératocône, maladie de l’oeil qui cause une déformation de la cornée (la membrane transparente qui protège l’oeil à sa surface). Cette déformation engendre des troubles de la vision qui nécessitent le port de lunettes ou de lentilles spécialisées, culminant souvent à la nécessité d’une transplantation de la cornée.
On attribue généralement cette maladie aux facteurs génétiques ou environnementaux. Le kératocône résulte ainsi d’une diminution dans la rigidité du collagène, une composante importante de la cornée.
« Sans traitement spécialisé, environ 21 % des patients nécessitent éventuellement une greffe de la cornée. Toutefois, de nombreuses études effectuées à travers le monde démontrent que le crosslinking du collagène arrête la progression de la maladie dans 100 % des cas », explique le Dr Bharti Sharma. Apollo Bramwell vient d’ailleurs de s’équiper, grâce à un partenariat avec Farouk Hossen Opticians Ltd, de la Pentacam – le nec plus ultra en matière d’évaluation du kératocône. On peut ainsi détecter la maladie dès le début et préconiser le traitement approprié. Un jeune Mauricien vivant à l’étranger a été le premier patient soumis à cette procédure à l’hôpital Apollo Bramwell. Le patient âgé de 25 ans, souffrait de kératocône à un stade avancé. La maladie l’empêchait de vaquer normalement à ses occupations quotidiennes. Puisqu’il voulait être avec sa famille lors du traitement, il a été soulagé de constater que cet hôpital offrait les soins nécessaires.
« J’ai longtemps eu des problèmes de vue sans me douter que je souffrais de kératocône. Ma maladie a été diagnostiquée au Qatar, et je suis venu à Apollo Bramwell pour le traitement. J’ai été impressionné par le professionnalisme de l’hôpital. Je suis particulièrement reconnaissant au Dr Sharma et à son équipe pour leur approche chaleureuse et leur encouragement », déclare le patient dans un entretien disponible sur Youtube sur le www.youtube.com/watch?v=4I2b8LpvjnI&feature=youtu.be