« Apollo Bramwell a apporté une transformation sans précédent dans le paysage médical mauricien », a déclaré Valérie Rawat, Chief Executive Officer de cet hôpital privé, qui vient de célébrer sa deuxième année d’existence. 80 000 patients mauriciens et étrangers ont été traités pendant cette période dans cet établissement de 200 lits. 
La Chief Executive Officer (CEO) a qualifié Apollo Bramwell de « success story ». Valérie Rawat a indiqué que 80 millions USD ont été injectés dans la réalisation du projet Apollo à Moka. « Nous avons eu deux années très remplies, une liste grandissante de patients satisfaits et un nombre important de premières médicales. Nous continuerons sur cette voie et nous introduirons d’autres innovations dans le secteur », a-t-elle déclaré. 
La direction d’Apollo Bramwell souligne que l’introduction de la thérapie cellulaire dans l’établissement a été une grande première en Afrique subsaharienne. Cette technique consiste à remplacer les cellules déficientes du patient par des cellules saines. Le traitement représente un immense espoir pour les diabétiques puisqu’il permet d’éviter l’amputation d’une jambe.
D’autres nouveaux services, dont la chirurgie du cancer ou de la colonne vertébrale, ont été ajoutés aux soins cliniques de pointe déjà existants. L’hôpital Apollo Bramwell dispense des traitements high tech en cardiologie, neurologie, diabétologie, endocrinologie et troubles métaboliques, rhumatologie, ophtalmologie, néphrologie, dialyse, maternité et pédiatrie, orthopédie, néphrologie, entre autres.
Pendant ces deux dernières années, 100 000 consultations et procédures médicales, 4 000 interventions chirurgicales complexes, 20 000 examens et interventions aux urgences, 325 000 tests de laboratoire, 50 000 diagnostics au service de radiologie et 4 000 bilans de santé préventive ont été effectués à Apollo Bramwell.
Dawood Rawat, président de Seaton Investment, dont la filiale British American Investment est le promoteur d’Apollo Bramwell, a rappelé l’engagement pris par les actionnaires d’offrir un service médical de qualité pour les patients mauriciens. C’est lors d’une rencontre il y a quelques années entre lui et le Dr Prathap Reddy, président d’Apollo Hospitals de l’Inde, que le projet de construire un hôpital à Moka a été concrétisé. « Notre rêve est devenu réalité. Nous voulions répondre à un besoin de services médicaux avancés dans cette partie du monde », a indiqué Valérie Rawat.
Le président d’Apollo Hospitals de l’Inde a réaffirmé que le partage continu d’expertise se poursuivra entre son groupe et Apollo de Maurice. Apollo Inde est le plus grand prestataire de santé en Asie.