Le père Jacques Henri David, aumônier de l’Apostolat de la mer à Maurice, a préconisé hier, lors d’une messe célébrée à Poste-de-Flacq, un dialogue social  entre  les usagers de la mer. « La mer, a-t-il expliqué, est le gagne-pain non seulement des pêcheurs, mais également des opérateurs hôteliers, qui contribuent tous à la croissance économique » du pays. « Ceux qui travaillent dans l’industrie de la pêche et ceux qui exercent dans l’industrie hôtelière sont tous des usagers de la mer. Ils sont tous conscients de la préservation de l’environnement et de l’interdépendance de tous les acteurs dans les diverses activités. »
« La présence des “boat man” venant des hôtels de la région pour la bénédiction des bateaux au débarcadère a été un symbole de ce désir de réunir tous les usagers de la mer dans un dialogue social », a-t-il dit. La cérémonie d’hier coïncidait avec la célébration du 150e anniversaire de la paroisse de Saint-Maurice, à Poste-de-Flacq. Le curé de la paroisse, le père Piat, a concélébré la messe. Le père David a insisté sur l’écosystème du lagon de la région, qui permet, dit-il, la reproduction d’espèces comme les huîtres et les moules, que l’on ne trouve qu’à cet endroit. « Cette particularité mérite d’être protégée et valorisée en lien avec l’industrie hôtelière de la région dans un dialogue social », a-t-il dit. L’esprit de partage et de solidarité entre les pêcheurs et les usagers de la mer a également été évoqué par les représentants des différentes associations. Le diocèse de Port-Louis a également rendu hommage à des pécheurs d’expérience du pays ayant contribué à la cause des pêcheurs et des hommes de la mer. C’est ainsi que des certificats portant la signature de Mgr Maurice Piat ont été remis à Lucien Aliphon, de Poste-de-Flacq, Alex Marie, de GRSE, Jean-Yves Fanfan, de Grand-Gaube, Aimée Lamarque, de La Gaulette, Willel Moutou, de Trou-d’Eau-Douce, et au représentant de René Loliotte Sophie de Mahébourg, ce dernier n’ayant pu faire le déplacement.
Des personnalités représentant le Conseil de Village, des établissements hôteliers et de la MPA étaient également présents.