Il n’a que 11 ans, a déjà subi sept opérations, et une huitième l’attend. Mais celle-ci risque de ne pas se faire car les parents du petit Karan, Vindoomutee et Ashock, ne disposent pas des moyens financiers nécessaires pour cette intervention chirurgicale, qui doit avoir lieu dans deux mois en Inde, au Manipal Heart Foundation Hospital de Bangalore. C’est la raison pour laquelle ils font appel à la générosité des Mauriciens, afin de récolter les fonds nécessaires d’ici la mi-mai. Avant que le garçonnet ne commence sa croissance et voie ainsi s’amenuiser ses chances de guérison.
Souffrant de multiples malformations congénitales (coeur, rein, système d’excrétion et vessie), le petit Karan souhaite être un enfant comme les autres. Depuis ses premiers jours, il a dû subir de nombreuses opérations pour tenter de mener une vie normale. C’est la générosité des Mauriciens qui lui ont permis d’avoir recours à ces interventions chirurgicales lui ayant donné la chance de survivre. Karan a même pu avoir droit à une scolarité, comme les autres enfants de son âge, à l’école primaire Pandit Sahadeo. C’est pourquoi sa mère Vidoomutee Tohooloo fait à nouveau appel aux Mauriciens, son fils n’étant plus éligible aux subventions de l’état.
Des Rs 350 000 nécessaires pour que Karan puisse se rendre en Inde et se faire opérer, sa famille n’a pu récolter, à travers des quêtes publiques, que Rs 50 000. Il est urgent de rassembler la somme restante afin que le petit – qui se renferme de plus en plus sur lui-même en raison des difficultés qu’il rencontre dans sa vie quotidienne – puisse subir sa huitième intervention. Celle-ci a pour but de remplacer une des artères artificielles qui le maintiennent en vie, et doit avoir lieu avant que l’enfant ne fasse sa croissance. « Après, ce sera trop tard », explique sa mère, qui se bat sans relâche pour son fils depuis onze ans.
Pour que la vie de Karan soit un peu plus agréable et moins douloureuse, et qu’il puisse à nouveau retrouver le chemin de l’école, Vidoomutee Tohooloo lance un appel à la générosité des Mauriciens. « Donnez pour mon fils, Dieu vous le rendra », plaide-t-elle.
Les dons peuvent se faire via versements bancaires sur les comptes suivants :
Mauritius Commercial Bank : 04 41 29 34 09 (Govind Tohooloo)
Mauritius Post and Cooperative Bank : 02 00 01 36 41 30 00 01 (Govind Tohooloo)
Barclays Bank : 17 80 16 08 3 (A.K. Tohooloo)
State Bank : 01 51 01 00 20 88 34 (Govind Tohooloo)