La convocation de trois séances parlementaires cette semaine a été déplorée  par le leader du MMM. En cause, hormis le MSM et le ML, tous les partis sont pris par l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes ce dimanche. Paul Bérenger a ainsi qualifié de « méchanceté » le fait que le gouvernement a choisi de convoquer trois séances parlementaires. « Respectez l’élection partielle! », a-t-il convié.

Lire la suite dans Le Mauricien du 12 décembre.