Le président de la République sir Anerood Jugnauth, qui a subi une intervention chirurgicale à la prostate hier matin, pourrait quitter la clinique Fortis-Darné au plus tôt demain. C’est ce qu’indiquaient ce matin des membres de l’entourage de la famille Jugnauth même si certains affirment que par mesure de sécurité, il n’est pas à écarter que cette admission à la clinique soit prolongée de 24 heures supplémentaires.
Les nouvelles de l’état de santé du président de la République sont rassurantes car la récupération se déroule dans des conditions idéales. « Sir Anerood Jugnauth, qui était sous anesthésie locale, a pu regagner sa chambre à la clinique après la période d’observation postopératoire. Par la suite, il a reçu la visite de ses proches. Il a pu s’alimenter convenablement. La récupération se fait normalement », a fait comprendre une source proche des Jugnauth voulant garder l’anonymat.
Par ailleurs, ce matin, sir Anerood Jugnauth a reçu dans sa chambre à la clinique le secrétaire à la présidence. Dès la mi-journée d’hier, la State House avait transmis officiellement un souhait du président de la République selon lequel il assurerait les affaires courantes pendant sa convalescence. Cette démarche devait mettre un terme aux procédures pour une suppléance à la présidence de la République pendant cette période.
D’autre part, presque 24 heures après l’admission en clinique de sir Anerood Jugnauth, la State House a fait transmettre à la rédaction un communiqué laconique de deux phrases. « The President of the Republic has today undergone a minor surgical operation at the Fortis Darné Clinic. The operation has been successful and the President is convalescent », note ce communiqué officiel.
———————————————————————————————————————————
POLITIQUE: Patrick Assirvaden au centenaire de l’ANC
Le président du Parti travailliste, Patrick Assirvaden, est rentré d’Afrique du Sud en ce début de semaine, après avoir assisté officiellement aux manifestations marquant le centenaire de l’African National Congress (ANC), au coeur de la lutte et du démantèlement de l’apartheid. Au cours de son séjour, il s’est également entretenu avec le secrétaire général de l’ANC, avec la présidente de l’ANC Women’s League et de l’aile jeune aussi bien qu’avec le Deputy Minister of Justice du gouvernement sud-africain et responsable au sein de l’ANC des relations avec les partis politiques à l’étranger.
« Le Ptr m’avait désigné pour le représenter officiellement au centenaire de l’ANC. Cela a été une occasion pour le parti de renouer le contact avec l’ANC, qui sait faire preuve de reconnaissance au soutien apporté par le Parti travailliste du temps de la lutte contre l’apartheid. Les échanges avec les dirigeants de l’ANC ont été fructueux », a soutenu le président du Ptr.
Une invitation officielle pour un déplacement à Maurice a été lancée à la présidente de l’ANC Women’s League, une aile du parti sud-africain, dont la présence se fait sentir sur le terrain.