Suite à la plainte du Chief Stipe Ian Paterson contre Jean-Michel Giraud à travers un procès au journal Week-End, le commissaires administratif a fait une demande au manager du Mauritius Turf Club pour une réunion urgente avec le board administraitf, avec à l’agenda la suspension du Chairman des stipes, Ian Paterson, pour la 32e journée demain avant de prendre une décision concernant son avenir.
Cette demande  a été confirmée à la mi-journée par Benoit Halbwachs, le General Manager du MTC, qui souligne cependant que la réunion ne pourra avoir lieu avant le début de la semaine prochaine. « Oui, il y a bien eu une demande de Jean Michel Giraud pour une réunion. Certains commissaires administratifs ne sont pas disponibles aujourd’hui. D’où le report de cette réunion à lundi ou mardi prochain. »
Le président Merven et le commissaire administratif Alain Noël étaient tous deux présents au training matinal aujourd’hui. On ne sait donc à ce stade quels sont les commissaires qui n’étaient pas disponibles pour la réunion, mais dans le camp Giraud, on interprète cela comme « une delaying tactic pour laisser siéger l’Australien demain et permettre au clan Merven de s’assurer une majorité dans la chambre. »
Gilbert Merven, qui avait gardé un long mutisme, est sorti de son silence dans un quotidien ce matin pour défendre Ian Paterson et lui renouveler sa confiance. En tout état de cause, au vu de la configuration actuelle du board des commissaires administratifs, une éventuelle suspension du Chairman des stipes a très peu de chances d’aboutir.
Des membres en vue du MTC se disent choqués de la démarche du chairman des Stipes, qui aurait dû, avant tout procès contre un membre du board, chercher réparation de l’intérieur du club avant toute action légale contre un commissaire administratif. Dans une telle configuration,  il aurait dû step down.