Un relevé du taux de remplissage dans nos réservoirs après les pluies diluviennes de la semaine dernière indique que la situation est confortable dans nos réservoirs, sauf pour Mare-aux-Vacoas qui est toujours déficitaire par rapport à sa moyenne enregistrée pour la même période les années précédentes. Les niveaux de remplissage de nos réservoirs, jugés satisfaisants après les pluies importantes qui ont copieusement arrosé le pays la semaine dernière, ont conduit la Central Water Authority à revoir ses horaires de distribution au Nord, à l’Est et dans le Sud où l’approvisionnement en eau se fait « aussi longtemps que possible » pour le plus grand soulagement de la population.
Si la situation est jugée confortable ailleurs, tel n’est pas le cas pour le principal réservoir, Mare-aux-Vacoas, affirme la Central Water Authority, qui renouvelle son appel au public à ne pas faire de gaspillage.
Le régime de coupure a été également assoupli pour le plateau central, mais dans une moindre mesure, puisque la distribution d’eau est toujours maintenue à une fois par jour, mais prolongée d’une heure à 90 minutes de plus que d’habitude. Bishek Narain, responsable de la cellule de communication de la CWA, continue de faire appel au public pour une utilisation judicieuse de l’eau : « À l’exception de Mare-aux-Vacoas, il y a une amélioration dans nos réservoirs. Mare-aux-Vacoas rempli à plus de 58 % reste toujours déficitaire par rapport à sa moyenne pour cette période qui est de 80 % ». Ce dernier évoque la prudence dans la distribution d’eau. Il ne faut pas négliger le fait que Maurice recueille seulement un tiers de sa pluviométrie annuelle durant l’hiver et que la saison hivernale débute à la mi-mai… Les mesures de restriction d’eau sont toujours maintenues comme laver sa voiture et le sol à grande eau, l’arrosage des pelouses, entre autres.