Élue à l’unanimité comme maire de Curepipe hier, la conseillère du PMSD Nathalie Gopee veut s’assurer que Curepipe redevienne la Ville lumière tout au long de l’année. Elle aura pour adjoint Devindranath Bhurosah, du MSM.
La salle des fêtes du vieil Hôtel de Ville de Curepipe était archicomble hier à l’occasion de la cérémonie de prestation de serment des conseillers fraîchement élus et de l’élection du maire ainsi que son adjoint. Le parterre d’invités comprenait, entre autres, le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, le secrétaire général du ML, Eddy Boissézon, d’autres membres du parlement et des représentants des missions diplomatiques à Maurice.
Après la prestation de serment des vingt conseillers, le secrétaire par intérim de la ville, Vineshing Seeparsad, a indiqué que la Commission électorale a choisi Hans Étiennette pour présider la première séance spéciale du conseil municipal avec à l’agenda l’élection du maire et de l’adjoint maire.
Sans surprise, Nathalie Gopee a été élue aux fonctions de maire. Aussitôt son élection, elle a proposé que Devindranath Bhurosah soit élu aux fonctions de maire adjoint. Dans sa première intervention, la maire de Curepipe a confié son rêve de redonner la splendeur aux jardins, rivières, espaces verts et à l’environnement de la ville. Elle souhaite faire de Curepipe un haut lieu de la culture et a encouragé l’émergence des sportifs capables de représenter Maurice au plus haut niveau.
Elle souhaite également que Curepipe soit une ville où tous les citadins puissent circuler en toute sécurité et disposer des nouvelles technologies pour rester en contact avec la mairie en toute transparence. En un mot elle veut que Curepipe redevienne la Ville lumière à tout moment de l’année. Devindranath Bhurosah a aussi exprimé sa volonté de travailler pour le bien-être des habitants de la ville.
Pour le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, les Curepipiens ont raison de célébrer l’élection du nouveau maire. Il s’est dit heureux que plus de trois députés de l’Alliance Lepep contrôlent désormais la municipalité. Il a souhaité que le travail commence rapidement afin que le conseil municipal mette en oeuvre son programme axé sur les activités culturelles et artistiques, tout en veillant à l’amélioration de l’environnement.
Curepipe est la seule ville où le PMSD disposera d’un maire pour les deux prochaines années. Ce parti avait souhaité obtenir deux maires, mais comme l’a dit son leader « dans la conjoncture, nous nous contenterons d’un seul maire ». Nathalie Gopee est la seule femme à la tête d’une municipalité actuellement. Il est possible qu’une femme soit élue adjointe maire à Quatre-Bornes cet après-midi.