C’est un pas vers le dialogue, initié entre le ministère de l’Éducation et la MITD Training Officers and Instructors Union (MITDTOIU), il y a trois ans, à l’issue de la fusion en 2009 des centres IVTB et des écoles polytechniques pour devenir le Mauritius Institute of Training and Development. En effet, invité à l’assemblée générale du syndicat le 28 février, Vasant Bunwaree a accepté l’ouverture des négociations. Ainsi, des accords ont été trouvés quant aux horaires de travail et la situation de ceux qui depuis plus de dix ans étaient sur contrat. Le président du syndicat, Navindeo Gobin, salue cette initiative.
À la demande des syndicats, le ministre de l’Éducation a accepté l’ouverture des négociations au sujet des problèmes qui perduraient au sein du MITD après la fusion. Présent à l’assemblée générale de la MITD Training Officers and Instructors Union, Vasant Bunwaree a approuvé certains points réclamés depuis longtemps par le syndicat. « C’est un tournant, un pas vers le dialogue : la direction a accepté, comme on lui réclamait d’intervenir pour un meilleur traitement des employés », soutient M. Gobin. En effet, depuis l’exercice de transfert des employés de l’ex-IVTB et du Technical School Management Trust Fund, il y a trois ans, rien n’a été finalisé jusqu’ici alors que le personnel attendait toujours le nouvel organigramme, dont les négociations entre la MITDTOIU et la direction datent depuis juillet 2011. Le rapport du PRB, pour sa part, faisait état de plusieurs nouveaux postes alors que la nouvelle structure pour le MITD n’existe pas encore. Toutefois, le ministre de l’Éducation a consenti à la nomination d’un consultant indépendant pour travailler sur le nouvel organigramme. « Ceci sera lancé sous peu et les syndicats seront aussi appelés à collaborer. Enfin, nous pouvons espérer avoir une structure bien définie pour notre institut », soutient le président de l’union.
Autre point sur lesquels les deux parties sont arrivées à un accord : les horaires de travail. L’Union a longtemps souligné des disparités concernant les heures de travail des Training Officers des lycées polytechniques et ceux de l’ex-IVTB. Les premiers travaillaient de 8 h 30 à 14 h 30 alors qu’à l’IVTB, le service prenait fin à 16 h. Les employés devaient réclamer un traitement égal pour tous. Il a été donc convenu que tous les employés travailleront de 8 h à 15 h. Par ailleurs, concernant plus d’une cinquantaine d’instructeurs recrutés en 2004 sur une month-to-month basis et exerçant toujours, le ministre a accepté qu’ils soient employés sur une base permanente. Ces derniers recevront leur lettre of permanent appointment sous peu.
Navindeo Gobin, pour sa part, est d’avis que ces modifications seront bénéfiques à la fois pour les employés et l’institut. Le syndicat salue par ailleurs l’initiative du ministre Bunwaree de négocier. « Apre trwa an lalit nou sindika finn aport so frwi. La nou bizin onet ek rekonesan anver le ministre qui a agi comme “le parrain” du MITD. Mieux vaut tard que jamais. Certes, d’autres problèmes attendent d’être résolus mais nous espérons que le nouveau caretaker management agira en toute transparence et trouvera des mutually agreed solutions pour que nous n’ayons pas à aller frapper à la porte du ministère à chaque fois », conclut-il.