Le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, qui était en mission en Arabie Saoudite, a été reçu pendant une heure et vingt minutes par le Prince Mohammad Bin Salman Bin Abdul Aziz, deuxième héritier du trône royal en Arabie Saoudite. « Le Prince a été très touché par la disparition de quatre membres d’une même famille », a-t-il affirmé.
Showkutally Soodhun a indiqué que les funérailles de deux membres de la famille Janoo ont eu lieu hier. Les funérailles de deux autres victimes auront lieu après les prières du vendredi aujourd’hui. Par ailleurs, les tests ADN sur le cadavre suspecté d’être celui du cinquième Mauricien devraient être effectués aujourd’hui ou demain, a précisé le VPM.
C’est vers 20 h, après Esha, les prières du soir, que le Prince Mohammad Bin Salman Bin Abdul Aziz, a reçu Showkutally Soodhun. Le Prince a présenté ses condoléances aux familles mauriciennes. « On a évoqué la bousculade du 24 septembre dernier. Le Prince l’a attribuée à l’indiscipline d’un important groupe de pèlerins. Je lui ai parlé franchement des rumeurs selon lesquelles un cortège dans lequel il se trouvait pourrait avoir contribué à la bousculade. Le Prince a fait comprendre que ces rumeurs ne sont pas vraies. S’il avait à se déplacer il l’aurait fait par hélicoptère. Il a donné l’assurance que des fortunes seront dépensées afin de prendre toutes les dispositions pour la sécurité des pèlerins », affirme Showkutally Soodhun. La volonté de Maurice d’ouvrir une ambassade en Arabie Saoudite a été évoquée. Le prince Salman a laissé entendre que les procédures en ce sens seront accélérées.
Le VPM a profité de l’occasion pour présenter la vision économique du gouvernement mauricien et a invité les Saoudiens à investir dans l’île. Le Prince a expliqué avoir pris connaissance des indices publiés par Mo Ibrahim concernant Maurice et a exprimé son souhait de déléguer prochainement le Chief Secretary de la Cour Royale, accompagné d’investisseurs saoudiens dans l’île. Selon lui, les autorités saoudiennes comptent entamer une étude au préalable sur les secteurs dans lesquels il pourrait y avoir des investissements massifs dans l’île. Il s’est aussi intéressé à l’industrie touristique mauricienne et a laissé entendre qu’il recommandera aux membres de la famille royale qui connaissent déjà les Seychelles de venir à Maurice. Le Prince Salman s’est aussi appesanti sur l’intérêt que portent les hommes d’affaires saoudiens au continent africain, tout en faisant référence au rôle de Maurice. L’éventualité d’une coopération entre l’Arabie Saoudite, l’Inde et Maurice en ce qui concerne la fourniture de produits pétroliers a été envisagée.
Lors de cette rencontre, il a aussi été question des possibilités d’emploi pour les Mauriciens en Arabie Saoudite, ainsi que de l’octroi de bourses d’études. Le Prince a promis de considérer ces propositions. Les enjeux internationaux et la nécessité de rétablir la paix dans le Golfe ont aussi été abordés.
L’ouverture d’une ambassade en Arabie Saoudite a également été évoquée par Showkutally Soodhun avec le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie Saoudite qu’il a rencontré vers 23 h hier soir. Ce dernier a estimé que c’est la partie mauricienne qui est en retard avec ce dossier. Tout sera fait, dit-il, pour faire avancer ce dossier rapidement.