Devant la pression syndicale contre les recommandations du Joint Technical Committee sur le sucre, le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a préféré jouer l’arbitre. L’une des principales raisons derrière l’intervention du chef du gouvernement avec la convocation des syndicalistes du Joint Negotiating Panel (JNP) de l’industrie sucrière était de réduire au minimum…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In