Eventuellemment, en 1820, les autorités britanniques soupçonnent le vaisseau de se livrer à la traite négrière. (2)