La position de Maurice concernant l’archipel des Chagos a été un des dossiers traités par le Conseil des ministres hier. Ainsi, le gouvernement a réaffirmé la souveraineté mauricienne sur les Chagos et l’illégalité de la zone marine protégée après avoir pris note du statut des procédures initiées par le gouvernement de Maurice le 20 décembre 2010 contre les États-Unis dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer afin de contester la légalité de la zone marine protégée que le gouvernement britannique veut créer autour de l’archipel des Chagos, hormis l’île de Diego Garcia.
Il a été également question des récentes réunions qui ont eu lieu à Maurice entre les autorités mauriciennes et le professeur Sands. Le gouvernement a par conséquent réaffirmé la pleine souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos et l’illégalité de son excision du territoire mauricien avant l’accession de l’île à l’indépendance et dit attendre, avec intérêt, le rapport du tribunal d’arbitrage institué dans le cadre de la Convention sur le Droit de la mer pour décider de la ligne à suivre.