Dans le cadre de la Journée internationale des Droits de la femme, le comité central du MMM et ses partisans se sont réunis ce dimanche 10 mars au Plaza. Le thème de ce rassemblement était « Les Femmes pour une nouvelle Ile Maurice ».

Pour la présidente de l’aile féminine et adjointe au leader du parti, Ariane Navarre-Marie, « il ne suffit pas de dire qu’il faut plus de femmes comme député ou ministre. Il est plus important que chaque femme, peu importe le rôle dans la société, bénéficie des fruits du développement. Au MMM, nous croyons dans la parité homme/femme. Quand nous serons au pouvoir, dès le premier jour, nous prendrons des actions pour ne pas laisser les femmes sur le pavé ». La présidente de l’aile féminine a aussi tenu à rendre hommage aux femmes qui prendront le flambeau à l’avenir.

Selon le leader des mauves, Paul Bérenger, cette journée internationale de la femme est célébrée dans un contexte électoral. « Nous voulons un pays propre, honnête et uni. Sans corruption. Et pour construire cette nouvelle île Maurice, nous comptons sur les femmes qui sont indispensables. D’ici les prochaines élections générales, les femmes joueront un rôle-clé », affirme Paul Bérenger.

Il avance également que le MMM a pris l’engagement de mettre le maximum de femmes comme candidate aux prochaines élections générales.

Daniella Bastien, membre du parti, soutient que la mentalité doit changer dans les secteurs où « la femme est sous-exploitée ». Elle souhaite également que l’État mauricien soumette sa candidature pour le United Nation Women, l’entité des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. Porte-drapeau mondial des femmes et des filles, UN Women a été créée pour accélérer les progrès dans la réponse apportée à leurs besoins partout dans le monde.

Les différentes oratrices ont abordé plusieurs sujets, dont l’éducation, la violence chez les jeunes, le fléau de la drogue et l’économie.