Depuis la fin de la matinée, la notaire Rajalutchmee Chidambaram est interrogée Under Warning au QG du Central CID en présence de son conseil légal, Me Robin Ramburn, dans le cadre des arnaques financières attribuées à la compagne White Dot International Consultancy Co Ltd. En parallèle, des limiers du Central CID ont placé en état d’arrestation le père Kessewnath et ses deux fils, faisant partie de la société A & A Marketing, pour des complaintes portant sur une somme de Rs 100 millions au sujet de projets immobiliers interrompus dans le Nord de l’île. Toute la famille Bazerque est en passe de se retrouver en détention provisoire. Le dernier en date à faire son entrée dans les locaux des enquêteurs de la police est le fils de Marjorie Bazerque.
Une semaine après avoir entendu le fils de l’ancien Chief Executive Officer d’Air Mauritius, Joy Chidambaram, les hommes du tandem Heman Jangi/Pregassen Vuddamalay procèdent depuis la fin de matinée à l’interrogatoire formel de la notaire Rajalutchmee Chidambaram. Ellee sera d’abord entendue sur ses différents placements, au moins Rs 4 millions, au sein de la société White Dot International Consultancy Co Ltd.
Les enquêteurs de la police sont également intéressés à établir des liens existants entre la notaire Chidambaram et le dénommé Sanjeev Luchmun, un des trois cerveaux de White Dot. Dans ses premières explications, Rajalutchmee Chidambaram a confirmé que c’était suite à des contacts avec Sanjeev Lutchmun qu’elle avait consenti à investir dans cette société illicite.
Le Central CID veut à tout prix prendre connaissance des arguments avancés par Sanjeev Lutchmun, qui ont été jusqu’à convaincre une des membres les plus chevronnées de la profession de notaire. Mais à la mi-journée, aucune indication n’était disponible quant à la décision que pourraient entériner les enquêteurs à l’issue de cette séance d’interrogatoire.
Avec le rythme de travail imprimé par le Central CID, il faudra s’attendre à voir Vinod Chidambaram être convoqué pour interrogatoire formel au plus tôt vers la fin de la semaine. Le Questioning portera non seulement sur des placements dans White Dot mais également sur les liens entre l’ancien directeur général d’Air Mauritius et Marjorie Bazerque au sein de Gil-Mar Z Associates Co Ltd. Vinod Chidambaram est entré d’Australie le week-end dernier.
Le volet de l’enquête de la police sur Nirvi Management Co Ltd et Lotus Fund Ltd, deux sociétés qui ont vu leurs licences être annulées par la Financial Services Commission, a débouché sur l’arrestation de trois membres d’une même famille. Le père Kessewnath et ses deux fils, qui ont retenu les services de Me Siddartha Hawoldar, font partie des sociétés A & A Marketing et A & A Construction.
Ces deux dernières sociétés étaient engagées dans la réalisation de projets immobiliers de standing dans le Nord de l’île avec des fonds souscrits par des clients de Nirvi Management Co Ltd et de Lotus Fund Ltd. Mais jusqu’à l’heure, les appartements et autres villas promis aux clients ayant contribué à ces deux compagnies n’ont pas encore été livrés. Le préjudice porte sur une somme de Rs 100 millions à ce jour.
Avec la décision de la FSC d’annuler les permis d’opération de ces deux sociétés, un administrateur, en la personne de Xavier Koenig, a été nommé officiellement pour assurer le suivi des opérations ou encore assurer le versement des compensations aux victimes. L’administrateur pourra être appelé à collaborer avec le Central CID pour la suite de cette enquête.