Un ressortissant français de 57 ans a comparu hier devant le Tribunal de Mapou pour relations sexuelles avec un mineur de 17 ans. Faute de pouvoir payer deux cautions de Rs 10 000 chacune, il a été reconduit en cellule.La disparition d’un adolescent de 17 ans, domicilié à Grand-Bois, avait été signalée au poste de police de Piton mardi dernier par son père. Ce dernier avait déclaré aux enquêteurs de la brigade criminelle et au personnel de la Brigade des Mineurs que son fils n’avait plus donné signe de vie depuis le mercredi 13 avril. Les recherches avaient aussitôt été enclenchées et, le même jour, le mineur a été retrouvé, sain et sauf, dans un appartement à Trou-aux-Biches. Il y était en compagnie d’un ressortissant français âgé de 57 ans. L’adolescent a alors été conduit aux locaux de la Brigade des Mineurs de Piton, où il a été questionné. Il devait alors indiquer à la police avoir des sentiments pour le quinquagénaire. Leur idylle, d’après les indications de l’adolescent, ne daterait pas d’hier. Il s’avère qu’en novembre dernier, il aurait accompagné le Français de l’aéroport à un appartement à Trou-aux-Biches. Enfin, l’adolescent devait ajouter que le 13 avril dernier, soit la date à laquelle son père l’avait aperçu pour la dernière fois jusqu’à ce qu’il soit retrouvé, il était allé accueillir son amoureux à l’aéroport et tous deux se sont à nouveau rendus dans leur nid d’amour, à Trou-aux-Biches. Tous deux avaient alors été appréhendés – l’adolescent, pour sodomie, et le quinquagénaire, pour “causing child to be sexually abused” et “abducting minor”. Le mineur a été libéré après avoir fourni une caution de Rs 9 500. Le ressortissant français, lui, avait été placé en détention.