Le procès du chanteur Hans Nayna, qui avait été arrêté le 24 mai dernier à l’aéroport SSR avec 408 grammes de gandia, a débuté hier en Cour intermédiaire. Le chanteur qui revenait d’une tournée à La Réunion avait déclaré à la police qu’il avait acheté du gandia car il en consommait beaucoup. S’adressant à la Cour ce matin, il a plaidé coupable et a demandé une chance pour pouvoir aider ces autres jeunes qui dépendent du gandia. La magistrate Niroshini Ramsoondar fera connaître la sentence le 3 septembre.
L’officer de l’ADSU, l’inspecteur Jeanneton, qui avait pris la déposition de Hans Nayna a déposé en cour ce matin. Il en ressort qu’à la police, le chanteur avait indiqué que lors de son séjour à La Réunion, il était tombé sur une personne qui vendait du gandia et comme là-bas en consommer n’était pas un délit, il n’avait pas eu de difficulté pour en acheter pour une somme de 200 euros. Le chanteur avait avoué que depuis sa carrière a pris son envol il y a trois ans, il en consomme régulièrement car cela l’aide dans la composition des chansons et à soulager ses douleurs. Hans Nayna a ce matin présenté ses excuses à la cour demandant une chance afin de venir en aide à ces autres jeunes victimes de gandia. Il a soutenu qu’en étant à la prison il a réalisé son erreur et le fait qu’il n’avait pas besoin du gandia pour vivre.
Hans Nayna, 24 ans, a été appréhendé à sa descente d’avion le 24 mai dernier par les hommes de l’Anti Drug & Smuggling Unit (ADSU) avec 408 g de gandia, dont la valeur marchande est estimée à Rs 183 000. Le chanteur revenait de La Réunion à bord du vol MK 239 et à sa descente d’avion, lors d’une fouille, les douaniers avaient remarqué que son sac à dos était anormalement gros après avoir été dévidé. C’est là qu’ils ont remarqué qu’il y avait une partie qui était cousue. Aussitôt il avait été conduit au bureau de l’ADSU où les officiers ont ouvert la partie cousue et sont tombés sur du gandia dissimulés dans des sachets. Après son arrestation, il avait été traduit à la Bail & Remand Court (BRC) avant de comparaître à nouveau en Cour de District de Grand-Port sous une charge provisoire d’Importation of Dangerous Drug. La police avait objecté à sa remise en liberté sous caution en raison de l’importante quantité de gandia retrouvée en sa possession et il est toujours en détention.
Hans Nayna, originaire de Grand-Bel-Air, Mahébourg, s’est fait connaître sur la scène locale et à l’île soeur grâce à sa participation, en 2013, à l’émission musicale « Run Star », diffusée sur Antenne Réunion. Il avait bénéficié du soutien de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) pour le financement de ses déplacements à La Réunion. Il est également membre du groupe Five et avait, en décembre dernier, lancé son album State of the High au Baz’Art, à Mahébourg.