Les éléments de l’Anti-Robbery Squad de la Southern Division ont arrêté un entrepreneur de 43 ans soupçonné d’avoir remis plusieurs chèques sans provision par rapport à un contrat qu’il n’a pas respecté. La victime, un manager de Mauritius Telecom âgé de 38 ans, a fait la connaissance du suspect l’année dernière. Comme il devait effectuer des travaux de rénovation chez lui, il a sollicité les services du quadragénaire, qui a accepté le contrat contre un paiement de Rs 2 M.

Un accord a été trouvé en novembre 2017 et les travaux ont débuté quelques jours plus tard. Mais en début d’année, le client n’était pas satisfait des matériaux utilisés par l’entrepreneur, qu’il estimait de mauvaise qualité. Le quadragénaire a accepté ce fait et a promis de rembourser une partie de l’argent qu’il a encaissé. Il a ainsi émis un chèque de Rs 200 000, qu’il a remis au plaignant. Mais ce dernier a appris auprès de sa banque que l’entrepreneur n’avait pas assez d’argent sur son compte. Il a alors contacté à plusieurs reprises le quadragénaire, qui a promis de faire le nécessaire.

Estimant qu’il s’était fait berner, le trentenaire a porté l’affaire à la police le mois dernier. Le suspect a été arrêté jeudi soir et traduit en justice vendredi, où une accusation provisoire de “issuing cheque without provision” a été logée contre lui. L’enquête est menée sous la supervision de l’ASP Mohit.