Les notaires Vinay Deelchand et Ahmad Gopee ont été arrêtés par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) ce matin, mardi 13 août, sous une charge provisoire de blanchiment d’argent. Ils se sont, par la suite, présentés au tribunal de Port-Louis pour leur inculpation provisoire.

Les notaires sont soupçonnés d’avoir aidé à transférer illicitement des biens au profit du casseur Presram Sookur, qui accordait des prêts d’argent. Ce dernier inscrivait les biens mobiliers et immobiliers de ses clients comme garantie.

Or, selon les déclarations, les notaires auraient fait les clients signer sur des feuilles blanches, transformées en actes de vente, ou des procurations en leur prétextant qu’il s’agirait d’attestations de prêts.

Toutefois, leurs biens auraient été transférés à leur insu.

Les officiers de l’ICAC soupçonnent que les deux notaires touchaient des commissions variant entre 10% et 20% sur chaque transfert de bien en faveur de Presram Sookur.

Dans cette affaire, les victimes n’étaient même pas au courant qu’elles avaient perdu leur bien et continuaient à rembourser leurs emprunts.

Vinay Deelchand et Ahmad Gopee ont recouvré la liberté contre une caution de Rs 20 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 500 000.