Le paquebot Costa Neo Classica a accosté pour la première fois hier au terminal Christian Decotter, aux Salines. Xavier-Luc Duval, Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, s’est félicité de cette venue qui, dit-il, sera bénéfique au tourisme mauricien.
« Les croisières sont un gros potentiel à exploiter. Tout le ravitaillement passe par Maurice. L’activité croisière mérite d’être encouragée et cela sera par la suite une expérience extraordinaire, profitable à notre tourisme. » Le paquebot a toutefois levé l’ancre hier même pour Mahé en raison des conditions cycloniques prévalant sur notre île.
Xavier-Luc Duval, qui sera nommé au mois de mai président des îles Vanille, pense qu’il est primordial que les bateaux de croisières mouillent plus souvent dans nos eaux pour que le marché touristique connaisse un certain rebond. Un nombre en hausse de touristes provenant précisément de ces bateaux de croisières, soit une augmentation de 20,9 % de janvier à septembre 2014, avec 19 702 arrivées, a été noté. Les visites de ces paquebots seront dorénavant plus fréquentes, soit deux escales du Costa Neo Riviera et Costa New Deliziosa, neuf visites du Costa New Classica et deux du Costa New Romantica, qui accostera en cinq fois en 2016. « Avec les bateaux de croisières, les gens n’auront pas à loger dans les hôtels et comme ce type de bateau fait jusqu’à sept rotations dans notre île, cela sera plus que bénéfique au tourisme mauricien. » À noter que la Mauritius Ports Authority (MPA) prévoit une extension du terminal Christian Decotter en vue d’accueillir un plus grand nombre de paquebots de croisières.
Le ministre du Tourisme a déclaré que le gel de construction de nouveaux hôtels avait pour but de permettre à ceux déjà opérationnels de répondre à la demande du marché. « On va faire le point sur cette situation et pendant au moins deux ans aucun nouvel hôtel ne sera construit ». Concernant un éventuel remaniement à la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), Xavier-Luc Duval déclare ne pas être satisfait de sa performance. « Il faut investir dans la qualité des ressources et l’on va tout revoir dans l’intérêt du pays. »
Un trophée a été remis au capitaine du Costa Neo Classica, Philippe Fichet, par Xavier-Luc Duval qui en retour s’est vu offrir une réplique du paquebot. Jusqu’au 9 mars, ce navire accostera à Mahé, Nosy Be, Diego Suarez, Tamatave et La Réunion avant de remettre le cap sur Maurice, en route pour regagner l’Europe. Hier, il comptait 1 300 passagers, dont plus de 200 Réunionnais et des croisiéristes débarqués sur l’île par un vol charter affrété par Costa.
Le Costa Neo Classica est un navire élégant construit en 1991 et qui a subi d’importants travaux en 2001. Il fait 220 m de long et 30 m de large, et comprend 654 cabines, dont dix suites luxueuses dotées d’un balcon privé. Plusieurs oeuvres d’art agrémentent la décoration intérieure. Le service à bord est très personnalisé et des excursions sont proposées pour permettre aux croisiéristes de découvrir les pays visités.