De la nouveauté dans l’opéra, des surprises, de l’audace dans cette oeuvre destinée à un public cosmopolite. The Cry of the Double Bass est une oeuvre musicale et théâtrale de Sebastiano Dessanay pour un orchestre et des chanteurs, basée sur le livret de Mike Carter qui met en scène des personnages et leur histoire, où les rôles prennent différentes formes. Au-delà d’une vision du monde la plus objective possible que les deux artistes tentent de retranscrire, ils aiment explorer les démarches artistiques. Ils ont fait appel au chorégraphe et plasticien Riccardo Buscarini pour diriger cet opéra contemporain dont le troisième acte sera présenté le 10 août au « Tête à Tête Festival 2017 » à Londres.
Sebastiano Dessanay, compositeur, contrebassiste et son librettiste Mike Carter ont voulu explorer une démarche créative et établir une écriture polytonale en utilisant une trame singulière pour mettre en circulation les différents éléments de l’opéra. The Cry of the Double Bass, c’est l’histoire d’un jeune garçon qui rêve de devenir musicien. Ce dernier doit relever de nombreux défis pour devenir un homme. La pièce contient tous les éléments de l’opéra : comédie, drame, et une double basse. Cette oeuvre, nous dit son créateur, s’adresse à non seulement aux musiciens et autres artistes, mais à tous ceux qui vont jusqu`au bout des choses. Le message est explicite : « Do what you do at your best, believe in what you are. » Prends tes propres décisions et exprime tes émotions. Chacun trouvera un peu de lui-même derrière le concept de cet opéra rendu possible grâce au financement participatif. « The aim of my research is to reflect on the complex relationship between double bass performers and their instrument, and to exploit in my creative process several musical and extra-musical issues. The outcome of this research is the composition of a chamber opera, The Cry of the Double Bass, featuring as main protagonists the double bass and its performer, and exploring through text and musical elements some aspects of my personal experience as both a double bassist and composer…» explique le musicien.
Pour le chorégraphe Riccardo Buscarini, l’expérience est particulièrement enrichissante : « I am exceptionally proud to be directing -and performing in- my very first contemporary opera, The Cry of The Double Bass as part of Tête à Tête Festival 2017 in London. The Cry of The Double Bass tells, with a mix of dark humour and pathos, the story of a child fighting to become a musician. I believe The Cry is a highly multidisciplinary, complex and touching work with a powerful universal message. That is why I would love you all to see it…»
Riccardo Buscarini est un chorégraphe indépendant et danseur italien basé à Londres connu dans nos pages pour sa création « No lander » (octobre 2015). Mouvements du corps, techniques, poétiques aussi, Riccardo Buscarini s’inspire de ses expériences personnelles dans les déterminants de ce qui l’entoure, dans l’espace que lui ouvre le cinéma, ses lectures, la sculpture, dans les gestes et les visages qu’il croise dans les rues, dans les espaces marges ou résonnent le voyage, la migrance, l’attente, la non-appartenance. Riccardo a commencé par un théâtre de marionnettes de Noël à l’âge de cinq ans. Il a continué à construire et imaginer des mondes.
En 2006, à 21 ans, il quitte l’Italie pour étudier à Londres à la London Contemporary Dance School, où il obtient son diplôme en 2009.