Le coach Jean-Bernard Thomas revient à Maurice, dans le cadre des activités de son association Il Bel Canto, accompagné de cinq chanteurs lyriques et d’une pianiste pour un récital exceptionnel, programmé vendredi 11 novembre, à 20 h, à l’Alliance française, Bell-Village. La soprano mauricienne Véronique Zuël sera bien sûr de la fête, pour son talent, et aussi par fidélité au professeur de chant qui l’a accompagnée depuis qu’elle est revenue dans la région. Ce concert sera suivi d’un cocktail dînatoire conçu autour d’une sélection de vins fins.
Les rendez-vous lyriques proposés par Jean-Bernard Thomas sont réputés pour leur haut niveau de qualité. Cet ancien chanteur a renoncé à une carrière prometteuse d’artiste pour transmettre sa passion de l’art lyrique tant aux professionnels, auxquels il propose du coaching et des cours de perfectionnement, qu’au public réunionnais auquel il lui arrive de proposer des concerts. Il intervient notamment auprès de différents chanteurs et chanteuses de l’Opéra de Paris. Fin connaisseur du milieu musical, il a, par exemple, contribué de cette manière au succès de la soprano la plus active et talentueuse à Maurice qu’est Véronique Zuël. Cette dernière participera d’ailleurs au récital que propose Il Bel Canto le 11 novembre prochain. Compte tenu du nombre et de la qualité des artistes réunis, ce concert devrait remplir sans problème la petite salle de l’Alliance française à Bell-Village.
Créée en 2008, l’association Il Bel Canto entend promouvoir les arts lyriques auprès du public à Maurice comme à la Réunion, en mettant cette fois-ci l’accent sur le répertoire italien, avec des chants et des airs d’opéra de Verdi, Donizetti, Puccini, Bellini, Rossini. Des grands airs de Mozart également programmés, nous saurons vendredi s’ils correspondent à la période italienne ou allemande du génie des génies… Outre Véronique Zuël, Jean-Bernard Thomas a réuni pour ce concert des artistes italiens, coréens et français qui seront pendant deux bonnes heures accompagnés par la pianiste Anne-Cécile Barrère.
La basse italienne Lucio Prete s’est fait connaître pour la première fois dans l’île soeur en avril dernier, ne laissant pas indifférent malgré le caractère moins flatteur que les registres aigus de la voix caverneuse, longue et profonde, qui lui est propre. Dans un registre voisin, nous découvrirons aussi le timbre du baryton coréen Chane Wook Lim. Deux ténors ont prévu de faire le déplacement : l’Italien Carlo Guido et le Coréen Ook Chung. La presse réunionnaise a relevé en avril dernier la brillance et la musicalité de la voix du jeune chanteur coréen, qui excelle sur les compositions de Donizetti. La soprano Sohee Lee avait quant à elle impressionné dans la série de vocalises du dernier solo de Linda de Chamonix, de Donizetti. Elle interprète également des airs de Bellini. Comme de coutume avec Il Bel Canto, le plaisir des oreilles se marie avec celui des papilles grâce au cocktail dînatoire conçu autour de quelques vins fins, qui suivra l’audition. Renseignements chez Otayo.