Maggie Otieno, d’Arterial Network d’Afrique du Sud, était à Maurice vendredi dernier pour le lancement officiel du Chapitre Arterial Network (Mauritius) à l’IFM. Nirveda Alleck et Percy Yip Tong ont été élus présidente et vice-président de la cellule mauricienne. Maurice est le quarantième pays d’Afrique à adhérer à ce réseau. Le comité directeur a aussi été mis en place.
Place à l’action maintenant. La présidente d’Arterial Network Mauritius, Nirveda Alleck, est motivée et ne veut pas perdre du temps. “Je pense que nous avons une équipe unie et qu’il y a un véritable changement qui se fera dans le paysage artistique avec l’implantation du Chapitre Arterial Network à Maurice.”
Arterial Network est le seul réseau d’artistes de l’Afrique à réunir toutes les disciplines artistiques, avec une grande ouverture sur tous les secteurs qui touchent à la promotion culturelle. “Cela signifie qu’un promoteur culturel peut être membre même s’il n’est pas un artiste, sauf s’il est un membre du gouvernement”, précise Percy Yip Tong, vice-président du réseau.
Dynamisme.
“Maurice est maintenant connectée à l’Afrique culturelle. Cela va contribuer à faciliter les échanges avec les pays africains. Ce réseau apportera un dynamisme dans le secteur culturel”, observe Maggie Otieno.
Arterial Network a pour but de développer des réseaux pour mener à bien une stratégie de lobbying au nom du secteur créatif africain aux niveaux national, continental et international. Tout en aidant à développer de nouveaux marchés pour les artistes africains, il vise aussi à renforcer les capacités et le leadership à travers des programmes de formation, de parrainage, des résidences… “C’est vers cela qu’on va avancer. Il faut d’abord structurer l’ONG et définir ensuite les plans d’action, selon les aspirations des artistes d’ici. Nous allons favoriser l’accès à la formation, aux financements de projets artistiques”, souligne Nirveda Alleck.
Le réseau a également pour mission de promouvoir et de défendre le droit à la liberté d’expression. “Il agit en tant que garde-fou sur certains aspects, comme la politique culturelle du pays”, précise Percy Yip Tong. ?
Comité directeur.
Lors du lancement d’Arterial Network (Mauritius) à l’IFM, a eu lieu l’élection d’un comité directeur national, “chargé de superviser les affaires d’Arterial Network dans le pays”. Ce comité, composé de deux représentants par région, dont Nirveda Alleck et Percy Yip Tong, assurera la direction de la cellule mauricienne sur une période de deux ans. Autour de ces deux membres directeurs, une dizaine de personnes constitue le comité. Dans cette équipe : David Constantin, Sanedhip Bhimjee, Stephen Bongarçon, Bruno Raya, Yannick Durhône, Véronique Mongelard, entre autres.
L’adhésion à ce réseau africain est ouverte à tous les artistes, les ONG culturelles, voire aux entreprises basées en Afrique, à condition de partager les objectifs d’Arterial Network et de s’engager à respecter ses principes. “AN a un code de conduite, une forme de constitution, à laquelle il faut adhérer”, souligne Nirveda Alleck.
Les demandes d’adhésion peuvent être remplies en ligne sur www.arterialnetwork.org. L’adhésion est gratuite.