L’Inde est un lieu privilégié pour de nombreux amateurs d’artisanat ou d’objets déco. Pauline Giblot-Ducray, passionnée d’odjets rares et précieux, se sent prodigieusement attachée à l’Inde et se rend souvent à Delhi pour dénicher les plus beaux objets décoratifs. Revenue à Maurice, elle déballe ses trésors accumulés à Curepipe, où elle a ouvert sa boutique, le Popy’s Market. Là, elle partage sa passion aux visiteurs et acheteurs, et les fait découvrir la splendeur de l’Inde, de son artisanat et de son savoir-faire exceptionnel et immémorial dans ce domaine.
Lorsqu’elle s’est rendue pour la première fois en Inde, elle a eu le coup de foudre pour son artisanat. Pauline Giblot-Ducray a l’oeil pour dénicher des objets rares. Chineuse passionnée de décoration indienne, elle vient d’ouvrir sa boutique à Curepipe, le Popy’s Market. Après son vingt-troisième voyage en Inde, elle déballe ses trouvailles chinées lors du Salon international Gift Fair and Handicraft qui se tient deux fois l’an à Delhi.
Le salon est le lieu par excellence où se rejoignent passionnés, amateurs de l’artisanat du monde entier. Chaque année, des visiteurs viennent flâner, dénicher, mais surtout apprécier les créations originales et uniques que les artisans de Delhi et Jaïpur ont fabriquées. Car l’Inde a une culture artisanale très forte, dit-elle.
Pauline sélectionne ses produits et ses fournisseurs sur  les principes de la qualité et de l’esthétique. Elle veut toucher une clientèle d’esthètes, d’amateurs, mais aussi d’attirer, partager et faire aimer cet artisanat exceptionnel, le mettre  «à la portée de tout le monde». Ces objets sont souvent des coups de coeur qu’elle ressent au premier coup d’oeil.
Au Popy’s Market, c’est le choc de la rencontre immédiate avec la Grande-Péninsule. D’abord le ragard est attiré par les tapis muraux d’une grande finesse : ceux avec des motifs délicatement illustrés voisinent avec d’autres avec un design résolument moderne, le tout dénotant un savoir-faire traditionnel et infaillible. D’autres collections s’articulent autour du linge de table, du linge de lit et des accessoires décoratifs. «Le textile est décliné en nappes, linge de lit, brocards, les boutis confectionnés avec du coton de couleur blanche et dont la qualité en fait un produit de luxe».
Toutes les pièces regorgent d’objets déco
Dans cette ancienne maison transformée en boutique, une ancienne chambre à coucher se transforme en un intérieur harmonieux et raffiné avec tous les produits pour la literie: des linges de tables, des rideaux, des draps, des coussins de différentes couleurs et dont la broderie qui évoque le temps des Maharajahs, d’une lointaine Orient fait rêver. Et un peu plus loin, sont alignés, d’une blancheur éclatante, ces fameux boutis, ces couvre-lits en coton dont le moelleux et le confort assurent le bien-être.
En Inde, l’artisanat de qualité est l’héritier de techniques spécifiques, de l’emploi de matières particulières. Les artisans travaillent le brocard, brodent avec une patience infinie et réalisant ainsi des objets prestigieux. En témoignent ces brocards de toutes les couleurs posés sur une petite échelle décorative. Une large palette de couleurs, riche et profondes comme l’Inde en a le secret. Un régal pour les sens. 
Des lampes, lustres ou suspensions en verre et peints à la main sont suspendus ou posés délicatement sur des étagères. Toutes les pièces regorgent d’objets déco de toutes les couleurs. Boîtes à bijoux, caftans, bougeoir, jeux de cartes dorés, Pauline nous invite à un voyage en Inde, fait de couleurs, de matières précieuses et de senteurs qui émanent des tissus rares.
Sa gamme de produits couvre aussi la mode (accessoires, vêtements, bijoux). Et le plus étonnant et inattendu dans ce voyage est la présence de poupées Barbie provenant de l’Inde. Elle est ornée d’un sari et de bracelets afin de compléter le look traditionnel indien. Habillée en jeune mariée, une autre Barbie indienne est resplendissante dans un traditionnel ghagra choli (jupe longue avec bustier) avec des broderies dorées et argentées. Egalement ornée de bijoux de mariée typiquement indiens juste pour elle. De son brillant mang tikka (bijou de la tête) à son magnifique collier, ses bracelets colorés et sa boucle de nez, c’est une vraie petite merveille qui apporte une touche indienne chez vous.
Dans cette promenade de découvertes remplie d’objets en provenance de l’Inde, Pauline compte aussi ajouter dans un proche avenir des articles religieux, souvenirs de baptême, de naissance, de première communion.