Les artistes, toutes catégories confondues, bénéficieront à partir d’aujourd’hui d’une enveloppe de Rs 30 000 en guise de soutien du ministère des Arts et de la Culture pour la réalisation de leurs travaux et leur présentation au public. C’est ce qu’a déclaré le ministre Mookhesswur Choonee à l’occasion du vernissage de l’exposition de Pierre Argo au Mahatma Gandhi Institute hier après-midi. Il a aussi annoncé la suppression de la taxe de 10 % imposée par les municipalités et conseils de districts sur les billets d’entrée au cinéma et à toutes les autres manifestations culturelles ou artistiques.
Mookhesswur Choonee a indiqué que son ministère travaille sur une nouvelle formule de soutien aux artistes depuis le début de l’année. Après consultations avec les parties concernées, fait-il ressortir, la décision a été prise de doubler l’aide financière de Rs 15 000 qui leur était accordée jusqu’à hier. Cette mesure prend ainsi effet dès aujourd’hui, une manière de marquer la Fête de la musique.
Le ministère de tutelle reste sensible aux demandes des artistes, soutient Mookhesswur Choonee. À titre d’exemple, il a cité le soutien financier de Rs 50 000 accordé « à l’association des artistes qui organise ce week-end un programme au Plaza ». Prenant à témoins le président et le directeur du MGI/RTI Board, Bijaye Madhoo et Ravind Dwarka respectivement, il indique que le ministère est en voie de signer un accord qui permettra aux artistes d’utiliser l’auditorium du MGI gratuitement.
Mookhesswur Choonee a aussi faire ressortir que les billets d’entrée des salles de cinéma ou des manifestations artistiques et culturelles ne sont plus frappés par la taxe de 10 % imposée jusqu’à tout récemment par les municipalités et conseils de districts. Une décision qui devrait automatiquement entraîner une baisse de prix. Pour rappel, les artistes ou opérateurs de salles de cinéma ont à plusieurs reprises demandé la suppression de cette taxe.
Ont aussi été annoncés des projets en gestation au ministère dont une manifestation nationale intitulée « La Ruée vers l’art » et « L’Agora des artistes ». Mookhesswur Choonee a fait état de « la tenue de la quatrième édition de la triennale d’art contemporain l’année prochaine ».
Le ministre concède par ailleurs que le problème de piratage à Maurice comme ailleurs dans le monde n’est pas encore résolu. Il se dit solidaire à 100 % des artistes mauriciens et appelle la population à aider à combattre ce problème. « Nous gagnerons cette lutte seulement le jour où vous direz “stop aux produits piratés, anou aster prodwi orizinal ek nou respekte drwa bann kreater” », affirme Mookhesswur Choonee.
L’intervenant a aussi brièvement parlé de l’artiste Pierre Argo qu’il considère comme un ami de longue date. Par la même occasion, Mookhesswur Choonee a évoqué le souvenir de leur rencontre à Paris à l’occasion d’une visite du centre culturel Georges Pompidou en 1993. Il était à l’époque également ministre de la Culture.