Après la maison Eurêka en 2010, Grand-Port et Anahita, v’là le retour du Dodo. À partir du 10 mars, le gro zoizo débarque dans la capitale et installe son camp de base au Caudan Waterfront. On en verra de toutes les couleurs, de toutes les formes. Le Dodo s’intègre dans le paysage moderne en prenant un nouveau style de vie, de nouveaux airs.
The Landing of the Dodos, imaginé par Nalini Treebhoobun et Nirveda Alleck, continue son fier parcours à travers cette nouvelle étape pour cet hommage artistique à l’oiseau symbole. Repensés par plusieurs artistes plasticiens – Henry Coombes, Françoise Hardy, Firoz Ghanty, Ismet Ganti, Gerard Foy, Oliver Maingard, Rishi Seeruttun, Ravi Jetshan, Charlie d’Hotman, Vaco, Emilien Jubeau, Daniella Bastien, Nirmal Hurry, Nirveda Alleck et Nalini Treebhoobun – 25 Dodos seront présentés dans le cadre de cette exposition prévue jusqu’au 2 avril. Réalisé en fibre de verre à partir du même moule, chaque Dodo a une identité propre.